Comment choisir son home-trainer

1
Comment choisir son home-trainer
Comment choisir son home-trainer

Choisir un home-trainer est une démarche essentielle lorsque l’on souhaite s’améliorer dans le cyclisme. Cet équipement trouve sa place dans l’entrainement mais aussi dans la préparation et la récupération. Son choix n’est donc pas anodin suivant vos besoins. Mais l’un des critères décisif reste le tarif de cette acquisition.

Les grands noms dans ce domaine sont Tacx et Elite qui se partagent le gros du marché. Ensuite il y a des marques comme Bkool qui proposent des produits plus ‘’branchés’’ et qui utilisent toutes les capacités des nouvelles technologies.

Choisir son home-trainer : pour toutes les bourses

Home-trainer course
Le home-trainer est devenu indispensable en course pour l’échauffement, mais aussi la récupération.

Lorsque l’on fait le tour des tarifs d’un home trainer, un produit correct commence aux environs de 120 Euros et monte jusqu’à 700 Euros pour un appareil connecté de dernière génération. Cela peut encore grimper mais cela reste assez élitiste.
Choisir un Tacx Blue Matic ou le Satori Smart T2400 est judicieux. Plus haut on se tournera vers le Bkool Pro ou un Tacx Bushido Smart TT 2780 pour les appareils connectés. Au sommet de l’offre actuellement disponible, le Tacx Neo Smart T2800 à entraînement direct est un modèle de silence et de sophistication et offre une puissance de freinage jusqu’à 1400 Watts, pour un tarif de 1650 Euros.

Choisir son home-trainer : le type de freinage et le bruit

Le type de frein que va utiliser votre home trainer aura son importance pour le rendu que vous aurez dans l’effort. En règle générale, la puissance maxi qui sera supporté pour un produit milieu de gamme sera d’environ 800/1000watts. Ce qui est déjà largement suffisant pour un entrainement spécifique ou un échauffement/ récupération. Le rouleau qui fait contact avec la roue aussi joue un rôle important surtout lorsque l’on utilise beaucoup de frein ou de puissance. Certains sont en élastomère car ils sont plus tendres et nécessitent un pneumatique spécifique. Le rendu est bien meilleur.

Home-trainer Tacx Neo Smart T2800
Le home-trainer Tacx Neo Smart T2800 est une référence en termes de technicité et de silence de fonctionnement. Un  raffinement certain facturé plus de 1 600 Euros en prix de lancement !

L’autre importance du frein que vous allez choisir concerne le bruit. Un produit très bas de gamme utilise souvent un système de cage à ailettes pour faire le frein. Le bruit devient alors difficilement supportable pour des efforts soutenus. Un frein qui utilise un fluide est beaucoup plus silencieux, assez agréable à utiliser mais du fait que le fluide chauffe lors de l’utilisation, le pneu peut se dégrader assez vite. Et surtout vous pouvez vous bruler si par erreur vous touchez cette partie du home trainer. Il faut aussi démonter le vélo de l’appareil car la chaleur est conductrice jusqu’au pneu, qui peut fondre ou éclater par surchauffe si vous laissez la roue trop longtemps en contact après l’exercice terminé.

B-Kool Pro
Le home-trainer B-Kool Pro affiche un rapport prix/prestations particulièrement attractif avec ses fonctions connectées.

Le frein magnétique sera sans aucun doute le plus conseillé car assez silencieux et réaliste dans l’effort. Plus vous montez en gamme et plus les puissances sont importantes en termes de maximum. A ce niveau apparaisse des produits que l’on peut connecter à des tablettes ou smartphone pour suivre son entrainement et la puissance développée. Un système d’abonnement permet avec certaines marques comme Taxc ou Bkool de faire des parcours avec d’autres utilisateurs ou de faire une étape comme si vous étiez réellement sur la route. Sans les inconvénients !

Choisir son home-trainer : une question de compromis

Application Tacx tablette
La vidéo a rendu les sessions d’entraînement sur home-trainer nettement plus ludiques. La possibilité d’affronter d’autres coureurs en ligne rend même cette pratique conviviale.

Il faudra donc évaluer vos besoins pour orienter votre choix. Le prix, la pratique en intérieur ou extérieur (un échauffement avant une course par exemple), savoir si vous allez vous déplacer avec l’appareil sur vos épreuves ou vacances, le bruit à l’utilisation, la connectivité de l’appareil à un capteur de puissance pour enregistrer vos séances etc.  A ce sujet, on remarque que les modes ANT+ ou Bluetooth sont les plus utilisés.

Il reste aussi certains modèles pour les puristes et les nostalgiques des fameux trois rouleaux. Les pistards y sont restés fidèles, les rouleaux ne sont plus plats mais légèrement coniques pour amener le cycliste au centre de l’appareil, pour une meilleure stabilité. C’est le cas du Tacx Antares T1000 par exemple. Les home-trainers à rouleaux ont pour eux un tarif contenu et simplicité d’utilisation imbattable. En revanche, ils requièrent un temps d’adaptation lors des premières utilisations pour trouver son équilibre et sont assez lourds et encombrants.

Pour retrouver tous les home-trainers disponibles chez nos partenaires, cliquez sur votre marchand préféré !
Materiel-velo.com
PARTAGER
Velotech
L'administrateur de Velotech.fr. Il n'hésite pas à prendre la plume à l'occasion pour agrémenter le site d'un nouvel article.

1 COMMENTAIRE

  1. bonjour,

    oui, le bruit est un critère essentiel, car il devient pénible à la longue en roulant. Pour ma part, j’utilise des vidéos de route pour cyclistes pendant les séances pour augmenter le réalisme. J’ai également monté le site nathure.fr pour proposer ces vidéos à d’autres cyclistes.

    au plaisir

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here