Les meilleurs capteurs de puissance vélo et VTT

2
Meilleur capteur de puissance velo
Pour choisir le capteur de puissance vélo qui vous convient, il faut d'abord définir le type de capteur que vous souhaitez. ©Power2max

En matière de suivi de la performance et de l’effort, le capteur de puissance vélo a révolutionné, à son échelle, la façon d’aborder l’entrainement. Au niveau professionnel comme amateur, cet outil est devenu un accessoire presque indispensable si l’on souhaite monitorer sa progression ou gérer son effort de façon précise. Il est pourtant bon de rappeler que tous les modèles de capteur de puissance vélo du marché ne se valent pas. Fiabilité, précision, type de capteur et prix sont autant de critères à prendre en compte pour choisir le meilleur capteur de puissance vélo pour sa pratique. Laissez vous guider par notre dossier ainsi que par la sélection de modèles que nous avons retenus.

Un large choix de capteurs de puissance vélo

Le marché du capteur de puissance vélo a sensiblement évolué au cours des dernières années. Certains vélos de série sont maintenant équipés avec des capteurs de puissance et le prix de ces appareils est à la baisse, permettant une démocratisation de l’utilisation de la puissance à l’entrainement.

On retrouve plusieurs types de capteur de puissance vélo, allant du pédalier aux pédales, avec pour chaque solution, des avantages et inconvénients. Les pédaliers capteur de puissance, comme Shimano peut en proposer, s’harmonise bien avec votre vélo, ne demande pas plus d’entretien qu’un pédalier classique (en-dehors du changement éventuel de la pile) et reste peu sensible en cas de chute.

Pédalier capteur de puissance vélo
Les capteurs de puissance sous forme de pédalier sont les plus répandus.

Choisir le bon type de capteur en fonction de sa pratique

Une manivelle seule est souvent l’option la moins chère pour accéder à un capteur de puissance à prix accessible. En contre-partie, ces capteurs de puissance sont généralement moins précis, à cause de la prise de puissance d’un seul côté. Les étoiles proposent un bon compromis entre prix, fiabilité et précision. Les options sont également nombreuses, permettant de les adapter par exemple sur un VTT ou un gravel en fonction du boitier de pédalier et des plateaux que l’on souhaite monter dessus.

Enfin, les pédales capteur de puissance, dont l’avantage principal est d’être facilement montable et démontable pour les changer de vélo sans effort. Les marques proposent des modèles particulièrement précis qui n’ont rien à envier aux capteurs plus onéreux. L’inconvénient reste une exposition élevée en cas de choc ou de chute. Le système installé au cœur du moyeu de la roue arrière, dont Powertap était le leader incontesté, est abandonné depuis quelques années au profit des solutions évoquées plus haut.

Les meilleurs capteurs de puissance vélo en détail

L'un des meilleurs capteurs de puissance vélo en détail avec le SRM.
L’un des meilleurs capteurs de puissance vélo en détail avec le SRM.

Nos critères de sélection pour ce dossier ont été avant tout la fiabilité et la précision, deux notions que l’on peut confondre, mais qui sont bien différentes. La fiabilité correspond à la répétabilité dans le temps des données de puissance, et ce, quelles que soient les conditions climatiques (froid, pluie, chaleur…). Un capteur qui présente une imprécision fixe de X% mais une très bonne fiabilité reste un bon capteur de puissance pour l’entrainement (à condition de se situer dans son propre référentiel). La précision quand à elle, correspond à la différence en pourcentage entre les valeurs de données de puissance du capteur comparée aux valeurs étalon. On considère un capteur de puissance comme précis lorsque sa précision se situe entre 1 et 1,5% de différentiel. Jusqu’à 2%, cela reste tout à fait raisonnable pour débuter avec l’entrainement à la puissance.

SRM : le précurseur et la référence

La marque allemande a été la première à se lancer dans ce domaine en 1987. À la base, on retrouvait ce système onéreux dans les centres de performance lorsque le cycliste passait un test de VO2 Max par exemple. Par la suite, certains vélos ont commencé à être équipés avec ces capteurs de puissance vélo SRM, calibrés à la main. La finition n’était pas exceptionnelle en rapport des autres composants du vélo. Très rapidement, le tir a été rectifié et on a commencé à voir ce type de produit sur les vélos des coureurs professionnels. D’abord à l’entrainement puis en compétition, dès lors que le poids de l’équipement a pu être réduit.

Prototype SRM
La marque allemande est à l’origine de la révolution de l’utilisation de la puissance en cyclisme ©SRM

Aujourd’hui, la précision du pédalier SRM est sans aucun doute la meilleure du marché. Pour s’harmoniser avec n’importe quel groupe, vous pouvez acheter la configuration correspondante à votre marque : Sram, Shimano, Campagnolo, Rotor, THM Clavicula, Cannondale, Specialized S-Works… Le tout dernier modèle de la marque est une pépite de technologie. Le modèle SRM Origin 9 a été développé en collaboration avec la société française Look. Le résultat est bluffant puisque le pédalier affiche un poids de 599g en version Origin Carbon.

SRM Origin Carbon : le capteur de puissance pédalier ultime

SRM Power 9
Le SRM est le capteur de puissance vélo ultime ©SRM

Le système de mesure reprend le principe des 8 jauges de contraintes, une connexion ANT+ (compatible avec les compteurs vélo GPS Garmin, Bryton, Wahoo, SRM Power Control). La précision est la meilleure du marché avec +/-1%. Il est également possible d’analyser l’équilibre droite/gauche du pédalage. L’avantage que peut vous procurer ce modèle Origin vient de la possibilité de changer l’axe du pédalier pour s’adapter à un nouveau cadre. Il est aussi possible d’ajuster la longueur des manivelles avec la technologie Trilobe (170/172.5 et 175mm). Au final, c’est l’un des meilleurs capteurs de puissance vélo dans le monde du cyclisme. Ce n’est pas pour rien si la marque SRM est présente en World Tour sur les vélos des professionnels. Côté tarif, c’est le plus onéreux de notre sélection, disponible à partir de 1560€. Le prix du haut de gamme.

Capteur de puissance vélo Quarq DZero : précis, fiable et accessible

La marque américaine est incontournable lorsque l’on évoque la technicité. Son groupe sans-fil Sram Red eTap AXS est un best-seller et quoi de mieux que de lui associer un pédalier capteur de puissance. Quarq est la marque appartenant à SRAM qui propose une gamme de capteurs de puissance vélo, dans laquelle on retrouve notamment le modèle route Sram Quarq DZero à l’excellent rapport fiabilité/précision/prix. Déjà, il s’harmonise parfaitement avec un groupe de la marque. Ensuite, sa précision est annoncée à +/-1.5% ce qui est très performant. Il est possible d’obtenir l’équilibre jambe droite/gauche. Il offre une connectivité ANT+ et Bluetooth pour s’appairer avec tous les récepteurs (compteur vélo GPS) du marché. Que ce soit avec un appareil Gamin, Bryton, Wahoo ou Hammerhead, visualiser ses données n’est absolument pas un problème. Au sein de l’environnement Quarq, on retrouve une application mobile pour mettre à jour son capteur, effectuer des réglages avancés ou procéder à une calibration manuelle. Tout cela passe par l’application SRAM AXS APP, qui permet en plus de configurer votre groupe SRAM AXS si vous en êtes équipés.

Pédalier capteur de puissance vélo Quarq
Le DZero est parmi les plus précis et fiables du marché, le tout pour un prix qui reste contenu. ©Quarq

Un capteur de puissance vélo à moins de 450€

Le plus de ce capteur de puissance vélo est un changement de la pile (CR2032) qui ne prend que quelques secondes. Pas besoin de renvoyer votre pédalier en usine pour une opération aussi simple. Il existe également une déclinaison en aluminium tout aussi performante qui affiche un poids d’environ 800g (pour 580g en version carbone). Les prix s’échelonnent de 780€ (aluminium) à 929€ (carbone) suivant la déclinaison.

Plus de connectivité (ajout du Bluetooth), circuits imprimés et composants insensibles aux projections d’eau. L’étoile (ou spider) est aussi démontable par 8 vis. Il est donc possible de remplacer le cœur du capteur si vous souhaitez basculer d’un pédalier vélo classique (entre-axe 130mm) vers une version compacte (110mm). C’est aussi valable si vous possédez un pédalier vélo route Sram Power Ready. Pour basculer vers la version Power Meter, vous devez simplement acquérir l’étoile, démonter l’ancienne empreinte (8 vis à démonter) et installer la nouvelle plateforme. De notre avis le pédalier Sram Quarq DZero est sans doute l’un des meilleurs capteurs de puissance vélo de termes de précision, qualité de fabrication et prix.

Étoile de puissance Quarq DFour Dub : l’option compatible Shimano

L'un des meilleurs capteurs de puissance vélo
Le DFour est l’option 4 branches Shimano de chez Quarq. ©Quarq

Pour les adeptes des transmissions Shimano, et leurs pédaliers à 4 branches, Quarq propose le DFOUR DUB. Une étoile délivrant les mêmes fonctionnalités que le DZero et accueillant les plateaux Shimano Dura-Ace, Ultegra et 105. Petite note technique, cette étoile étant pensée pour fonctionner avec un boitier de pédalier SRAM DUB, un changement de boitier peut être nécessaire pour l’installation sur votre vélo. Proposé lui aussi à 442€, c’est une option économique pour vous équiper avec un capteur de puissance parmi les meilleurs du marché.

Le même niveau d’innovation est proposé par Quarq pour son modèle VTT, adapté aux transmissions SRAM Eagle. Un pédalier XX1 DZero, léger et robuste. L’étoile ne pèse que 114g et présente une précision de +/- 1,5%.

Pédales de puissance Favero Assioma

Arrivée en force dans le domaine du cyclisme, la marque Favero Electronic s’est rapidement démarquée en proposant les pédales de puissance Assioma. Garmin et Powertap s’étaient déjà essayés à ce type de produit, non sans certains défauts. Pourtant, en l’espace de quelques mois, les Assioma DUO et UNO sont devenus des références dans le domaine, et l’un des meilleurs choix pour s’équiper avec un capteur de puissance vélo de qualité à prix contenu.

Pédales capteur de puissance vélo
Les pédales Assioma Duo sont probablement les modèles de capteur de puissance vélo au meilleur rapport qualité/prix ! ©Favero

Sur les pédales Assioma, le capteur de puissance se situe dans l’axe de la pédale. Autour de celui-ci, on retrouve les corps de pédale Assioma, compatible avec n’importe quelle cale Look. Que les adeptes de Shimano se rassurent, Favero commercialise également une version Shi, ne comportant que les axes, et compatible avec une bonne partie des corps de pédales Shimano pour la route (PD-R8000, PD-R7000, PD-6800, PD-R550 et PD-R540).

Les Assioma se déclinent en versions UNO, une seule pédale équipée d’un capteur au tarif de 495.95€, et DUO avec son double capteur disponible à 695.95€.

Une précision haut de gamme et une reproductibilité au niveau

Côté fonctionnalités, on retrouve une connectivité ANT+ et Bluetooth pour s’appairer à tous les compteurs récents du marché. Ce système peut aussi s’utiliser avec une application comme Zwift et un home trainer basique. De quoi rationaliser son achat. La recharge de la batterie se fait directement sur l’axe au moyen d’une prise aimantée. Comptez environ 50 heures d’autonomie.

La précision de +/-1% et surtout la très bonne reproductibilité des valeurs mesurées placent assurément ces pédales parmi les meilleurs capteurs de puissance vélo du marché. Si vous optez pour une version DUO, le capteur permettra l’enregistrement et l’analyse de l’équilibre gauche/droite, des dynamiques de cyclisme IAV afin d’analyser l’efficacité de son coup de pédale, la cadence ou encore l’efficacité du couple.

Pédales Assioma Duo Shi
Les Assioma sont également disponibles en version Shi (pour corps de pédales Shimano). ©Favero

Pédales capteur de puissance : le bon choix ?

Reste le choix du système de pédales, certes plus sensible que ne peut l’être un pédalier capteur de puissance. Favero a également pensé à ce frein en proposant à la vente la totalité des pièces détachées pour remettre en état ses pédales en cas de chocs : corps de pédales, roulements…

À cela s’ajoute la possibilité de changer facilement vos capteurs d’un vélo à un autre à l’aide du clé Allen et ainsi de les emporter partout avec vous, en course ou en voyage.

Ce capteur de puissance vélo fait également parti des plus légers. La paire d’Assioma DUO est mesurée à 303g, batteries incluses, soit à peine plus de 40g par pédale comparée aux Look Keo Blade Carbone. Si l’on rajoute une fabrication et un assemblage entièrement réalisés en Italie, on obtient l’un des best-seller des dernières années.

Étoile Power2Max NG : haute précision et autonomie conséquente

Le constructeur allemand Power2max est l’un des leaders du segment. Le principe est assez simple, on vient remplacer l’étoile déjà en place sur le pédalier par une version équipée du capteur. On trouve donc deux niveaux de gamme. Le NG route et le NG Eco. Notre test de la version NG , que vous pouvez retrouver ici, nous permet d’affirmer que les produits Power2max sont tout à fait à la hauteur de la concurrence. Depuis notre test le capteur roule toujours, aucun souci n’est à signaler. Les plus de cette version sont la batterie rechargeable, l’équilibre droite et gauche et une précision/reproduction des données de puissance sans faille. L’installation sur un pédalier Sram Force (3 vis Torx) ne pose aucun souci.

Le capteur de puissance Power2max est fiable et précis.
Le capteur de puissance Power2max est fiable et précis.

De nombreuses options et compatibilités

Le capteur de puissance vélo Power2max NG Route affiche une précision de +/- 1%, ce qui le place parmi les meilleurs modèles du marché. Les compatibilités de cette étoile sont nombreuses, disponible en 110mm, 130 ou en 4 branches compatible Shimano. Que vous soyez équipé de plateaux Shimano, SRAM, Rotor, Praxis, FSA, Campagnolo ou encore TA, Power2max propose une solution adaptée.

L’association sur un compteur GPS vélo est on ne peut plus simple grâce aux connectivités ANT+ et Bluetooth. Power2max dispose également d’une application pour la mise à jour du capteur de puissance. Depuis cette application, vous avez la possibilité de connaitre également le niveau de batterie. Côté autonomie, comptez jusqu’à 150 heures d’utilisation, ce qui est conséquent. La recharge se fait directement sur le capteur, via un port micro-USB.

En fonction de la version choisie, les prix varient entre 690€ et 890€. À cela s’ajoutent le prix des manivelles et des plateaux, pour constituer un pédalier complet. Ce n’est pas l’option la plus abordable de notre sélection, mais pour un capteur de puissance pédalier, cela reste moins cher qu’une partie de la concurrence, présentant pourtant des modèles moins précis.

Capteurs de puissance vélo Rotor Inspider Road

La marque Espagnole Rotor, spécialisée dans les composants de vélo, présente depuis de nombreuses années une gamme étendue de capteurs de puissance dans le pédalier. L’étoile Inspider, et les options de pédaliers qui en découlent, est sans doute l’option la plus précise proposée par la marque. Au-delà des valeurs indiquées par le constructeur, les tests ont démontré une sur-estimation des hautes puissances avec le 2inPower. Le Rotor Inspider Road est bien plus précis et fiable (+/- 1.5%), en faisant un choix de raison si vous souhaitez vous équiper avec un pédalier capteur de puissance. L’étoile Inspider seule ne pèse que 148g et dispose d’une mesure indépendante de la jambe gauche et droite. Le capteur Rotor Inspider dispose d’une batterie rechargeable à l’excellente autonomie (entre 250 et 300 heures). Comme c’est le cas avec une partie des étoiles de puissance, les options de montage sont nombreuses. L’étoile seule est affichée au tarif de 679€ et le pédalier complet à partir de 1 049€.

Capteur de puissance vélo Rotor
L’étoile Inspider permet de se constituer un pédalier capteur de puissance haut de gamme. ©Rotor

Le capteur de puissance Rotor Inspider se décline en version VTT. Un kit avec manivelles Rotor Kapic Carbon qui reprend toutes les caractéristiques du Inspider Road.

Pédales de puissance Garmin Rally

Le leader du GPS vélo revient dans la course des meilleurs capteurs de puissance vélo avec une version Rally, plus aboutie que les Vector. Complètement nouvelle, vous avez le choix entre la pédale Shimano, Look ou VTT Shimano. Deux versions sont disponibles à chaque fois avec un capteur (mesure simplifiée) ou double comme les RS/RK 200 en test ici. Garmin reste fidèle à la pédale pour la mesure de la puissance. Sur une version 200, vous avez les deux mesures, jambe droite et gauche. Le montage et l’appairage restent simples et rapides. Comme sur d’autres systèmes similaires, c’est la facilité d’installation qui peut favoriser l’achat. Et même en cas de déplacement, vous pouvez emporter avec vous votre capteur.

Garmin Rally
Les Rally sont les pédales de puissance du géant Garmin. ©Garmin

Garmin Rally : SPD, Look Keo ou SPD-SL, faites votre choix !

La précision de mesure, annoncée à +/- 1% est très bonne. En lui associant un compteur Garmin de dernière génération, vous allez obtenir une multitude d’informations. La puissance, évidemment, la cadence, l’équilibre gauche/droite, mais également la direction des forces de pédalage et l’appui que vous fournissez sur la pédale par rapport au centre. Des données que ne propose pas le capteur Assioma DUO, pour évoquer son concurrent direct. Ces données sont très intéressantes pour améliorer votre rendement et l’efficacité de votre coup de pédale. C’est aussi un bon moyen de détecter un déséquilibre du bassin.

Vous avez également la possibilité d’associer les Garmin Rally sur une application comme Zwift ou Kinomap avec un home trainer basique. Un seul investissement pour plusieurs possibilités. L’alimentation se fait par piles. Et c’est bien là le seul bémol du système. On aurait aimé une batterie rechargeable sur ce niveau de technologie. Car une Garmin Rally RS 200 se négocie à 1099 euros. Par contre vous avez la possibilité de racheter uniquement le corps de pédale Garmin et de conserver vos axes. Judicieux en cas de pratique de cyclocross en hiver pour avoir vos données de puissance sans racheter un système complet.

Pédalier de puissance Shimano R9200

Le géant nippon propose un capteur de puissance sur le pédalier. Un développement à la hauteur des ambitions du fabricant. De l’extérieur, rien ne montre que vous êtes équipé d’un capteur de puissance vélo. Un pédalier Shimano Dura-Ace R9200 qui reçoit tous les composants électroniques pour vous fournir toutes données de votre entrainement (ou course). Puissance, équilibre droite et gauche, cadence ainsi qu’une précision de +/-1.5%. La connexion en ANT+ et Bluetooth permet une utilisation sur une plateforme comme Zwift ou Kinomap avec un home-trainer basique. Ce qui fait la force du pédalier capteur de puissance Shimano FC 9200, c’est sa batterie qui se loge dans l’axe de pédalier.

Capteur de puissance Shimano
©Shimano

L’intérêt est d’avoir une autonomie importante (300 heures) et de pouvoir faire une recharge rapide. Vous pouvez associer ce capteur de puissance sur tous les compteurs récents du marché. Ensuite c’est sur le support de transfert de vos sorties que vous allez retrouver toutes vos informations. Et elles sont nombreuses. Un entraineur vous aidera à tirer le maximum des possibilités de ce capteur et de votre potentiel.

Vous pouvez monter des plateaux Shimano en 4 branches des versions R9200 ou 8100 en respectant les combinaisons du constructeur (54/40, 52/36 et 50/34). Le prix du pédalier capteur de puissance Shimano est à 1599.99 euros. C’est le capteur de puissance le plus utilisé dans le peloton professionnel à ce jour.

Capteur de puissance vélo Wahoo Powrlink Zero

Nous avons déjà évoqué plusieurs options de capteurs de puissance intégrés dans les pédales. La marque Wahoo, suite au rachat de Speedplay, propose désormais un modèle spécifique de capteur de puissance pour cette plateforme de pédales. Un modèle abouti, proposant une précision intéressante de +/- 1% et une mesure intégrée de la cadence. Le poids d’une pédale Powrlink Zero est de 276g, contre 222g pour une pédale classique de la même marque. Assez classiquement, on retrouve les connectivités Bluetooth et ANT+, compatible avec la plupart des compteurs vélo récents. Côté autonomie, les pédales de puissance Wahoo Powrlink Zero permettent de rouler jusqu’à 75 heures, et sont facilement rechargeables à l’aide du câble fourni.

Pédales capteur de puissance Wahoo

Vous pouvez choisir la version Dual, et son double capteur gauche/droite ou la version Single, plus accessible, qui ne propose une mesure de puissance uniquement sur la pédale gauche. Comptez 999.99€ pour la version Dual et 699.99€ pour l’option Single.

Quel capteur de puissance vélo choisir ?

Avec l’amélioration des technologies et la meilleure compréhension des jauges de contrainte, la précision globale des capteurs de puissance s’est rapidement améliorée en l’espace de quelques années. Les Assioma Duo restent une référence, tant en termes de précision et de fiabilité que d’accessibilité. Pour ceux qui préfèrent opter pour un capteur de puissance vélo dans le pédalier, les étoiles Quarq DZero et DFour proposent le meilleur rapport qualité/prix.

Plus généralement, un capteur de puissance est un formidable outil, permettant de collecter une quantité importante de données sur votre pratique. Un bon outil ne sera utile que si vous en exploiter les possibilités. Pour cela, vous pouvez prendre contact avec des entraineurs en cyclisme pour mieux comprendre ce qui se cache derrière tous ces chiffres, et mieux vous connaitre grâce à votre capteur de puissance.

Retrouvez les capteurs de puissance chez Materiel-velo.com

Passionné de beau matériel, cycliste amateur et responsable éditorial Velotech

2 COMMENTAIRES

  1. Placer les capteurs stage cycling parmi les 5 meilleurs, alors que plusieurs tests ont démontré un manque de fiabilité des données sur des répétitions d’efforts par plusieurs essayeurs, c’est pas très pro….
    D’accord que le prix est intéressant, mais la fiabilité passe tout de même avant le prix ! Je ne suis pas encore équipé, mais je m’y intéresse de près, et l’investissement devrait être très rapide…. Mais pour en revenir à nos moutons, j’aurai placé plutôt un rotor inpower (rapport qualité /prix /fiabilité) un rotor 2 inpower pour ceux qui ont un budget plus élevé, ou un shimano largement avant un stage… Pour les autres srm, power 2 max, ou quark, rien à dire, plusieurs essais ont prouvé leur fiabilité, ce qui a mes yeux est quand même le plus important….

    • Bonjour
      Nous avons roulé avec la dernière version Stage Cycling et fait une comparaison avec notre capteur Powertap G3 et la différence des données n’est pas significative pour nous puisque l’on est de l’ordre du Watt. Il faut également savoir que pour être précis un capteur doit être étalonné à chaque sortie (calibrage). En cherchant un peu sur les différents tests je ne vois peu ou pas cette information de notifié. Ce qui fait que le Stage est dans nos 5 meilleurs capteurs c’est également son tarif et sa facilité de mise en oeuvre. Pour ce qui est du capteur Shimano au moment de la rédaction du test il ‘était toujours pas disponible à la vente et encore moins en test. Nous avons demandé un pédalier en test chez Shimano pour vous faire un retour. La liste d’attente est longue et ce sera en ligne dès que nous aurons le produit.
      Sportivement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.