Boisson Maurten : un nouveau cap dans l’alimentation sportive en test

0
La boisson Maurten est révolutionnaire dans sa technologie Hydrogel.
La boisson Maurten est révolutionnaire dans sa technologie Hydrogel.

Maurten ! Vous pouvez retenir ce nom. Car à partir de maintenant vous ne verrez plus l’alimentation sportive de la même façon. Pas d’artifice pour la boisson Maurten qui veut de l’efficacité pour la performance.

Boisson Maurten : l’hydrogel au service du sportif

Gel ou boisson Maurten l'efficacité est présente.©Maurten
Gel ou boisson Maurten l’efficacité est présente.©Maurten

L’alimentation chez le sportif est souvent délicate. Intolérance, trouble gastrique c’est souvent compliqué de trouver la bonne boisson. Et quand on trouve il faut un complément en alimentation solide pour avoir un apport calorique en adéquation avec la sortie. Maurten, une marque suédoise, s’appuie sur la technologie de l’hydrogel pour sa boisson et ses gels. Mais c’est quoi la technologie de l’hydrogel ? C’est assez simple et complexe à la fois. Le principe de cette technologie est d’apporter du carburant sans avoir d’effort de digestion. En effet cet effort consomme des calories que vous n’avez plus pour alimenter vos muscles. Un hydrogel c’est un peu comme une éponge qui viendrait se remplir de glucides. Le tout avec des aliments naturels.

On trouve donc deux ingrédients : de l’alginate (un extrait des parois cellulaires d’une algue brune) et de la pectine (présent dans la pomme notamment. Ces deux fibres sont déjà utilisées dans l’industrie alimentaire donc rien de révolutionnaire jusque-là. Par contre cette association dans des conditions bien précises forment un hydrogel. La capacité d’un hydrogel c’est de transporter beaucoup de glucides (dans notre cas) mais surtout d’avoir une digestion quasi instantanée. C’est un peu comme si vous vous alimentiez en direct ! Le résultat des tests et études apportent un élément très intéressant. Vous pouvez apporter à votre organisme jusqu’à 80 grammes de glucides là où les meilleures boissons en apportent seulement 40-50 grammes au maximum par heure.

Qualité, simplicité et efficacité

Pour rester dans un contexte de performance Maurten n’utilise pas d’arômes artificiels ni de colorant ou conservateur dans ses boissons. La préparation est des plus simples avec deux conditionnements. 160 ou 320 (pour le nombre de calories). C’est juste à diluer avec de l’eau dans un bidon de 500-600ml. C’est au moment de l’absorption que le changement opère. Avec l’acidité de l’estomac, le liquide se transforme en gel pour se diriger directement vers les intestins. Et comme c’est sous forme de gel il n’y a pas d’effort de digestion. Les calories sont alors disponibles immédiatement.

Même si Maurten est une jeune marque elle a déjà eu la confiance de grands champions, principalement dans le domaine de la course à pied. Pourquoi ? Sans doute que ce segment est en avance sur le milieu du cyclisme. C’est aussi la difficulté de s’alimenter en course et que sur un marathon, par exemple, la note se paie à un moment ou à un autre. Le dernier record (non officiel) est celui de Eliud Kipchoge pour le record du marathon sous la barre des 2h00. On trouve aussi le formidable champion de triathlon Jan Frodeno.Très récemment c’est Kilain Jornet qui vient de rejoindre le groupe d’ambassadeurs Maurten ! Une référence.

Un test révélateur pour la boisson Maurten

Sur un marathon, le meilleur athlète utilise Maurten.©Maurten
Sur un marathon, le meilleur athlète utilise Maurten.©Maurten

Nous avons donc reçu un échantillonnage de la marque Maurten, boisson 160 et 320 ainsi que les gels. Que dire. C’est sobre dans l’emballage, c’est bien présenté et ça ne promet pas mont et merveille. Juste (et c’est déjà beaucoup) une alimentation facilement assimilable. Le test sur une première sortie va être assez simple. On part pour environ 4h avec deux bidons de 320 calories chacun. Le parcours, ce sera environ 120km pour 2100m de dénivelé. A la première prise de la boisson c’est effectivement un changement gustatif important. Pas d’arôme, une sensation un peu sucrée mais rien de plus. On attend quelques instants sur le vélo et pas de sensation de lourdeur sur l’estomac. On va continuer à s’alimenter tout au long de la sortie, par petites gorgées.

A chaque fois c’est cette sensation légèrement sucrée qui ressort. Par contre la digestion est parfaite. Vous ne sentez rien sur l’estomac. Cela permet de s’alimenter dans une ascension sans problème. Le revers de la chose vient du fait que vous n’avez jamais l’impression d’avoir l’estomac plein. C’est perturbant, il faut en faire abstraction et se concentrer sur le fait que vous avez toujours de l’énergie pour la suite de la sortie. Au final on va faire 4h sur ce parcours pour une température qui va varier de 5° à 15°.

Pour être transparent avec vous il n’en fallait pas plus. Nous n’avons rien consommé d’autre non plus. Sur une compétition, et donc plus intense, il faudrait un bidon supplémentaire. Mais cela valide le fait qu’il est possible de s’alimenter uniquement en liquide sur la totalité d’une épreuve plus ou moins longue. Comme on partage l’expérience voici le retour d’une personne qui nous accompagnait sur cette (première) sortie test. Cela se passe juste avant la période de confinement.

L’avis d’un pro

"Un pack complet pour tester le Maurten © Elsa Hugot</em> Un pack complet pour tester le Maurten © Elsa Hugot[/caption]

Côté composition nutritionnelle c’est assez simple de la maltodextrine, du fructose et du sodium et quelques agents texturants pectine et alginate de sodium. A la différence des boissons énergétiques ici pas d’autres minéraux, ni vitamines, ni BCAA pour compenser les pertes liées à l’effort. Certains produits de la gamme contiennent également de la caféine. La boisson utilisée dans le cadre de ce test n’en contenait pas.
Sur le vélo : le résultat est incroyable !
Habituée aux protocoles d’alimentation à la tolérance aux glucides, le test a été fait en comparaison entre un apport glucidique classique à 80-90g/h (barres, boissons énergétiques, banane, riz cake) et un apport exclusivement avec la boisson Maurten drink 320 sur 3h30 de sortie en vélo de route bien rythmée. Afin d’avoir un retour encore plus précis j’ai porté un capteur de glycémie instantanée (Supersapiens©) durant les séances.
La boisson a un goût léger sans y attribuer un arôme en particulier. La boisson n’est pas écœurante elle se boit très facilement. Je n’ai pas eu de lassitude après 3h30 de vélo en consommant uniquement de la boisson. Côté ressenti, c’est assez incroyable, je n’ai pas ressenti de baisse de régime, on a toujours l’impression d’en avoir sous la pédale !
Côté capteur de glycémie (Supersapiens©), la figure ci-dessous représente les variations de la glycémie en fonction du temps durant la séance d’entrainement avec une alimentation sur le vélo classique à 80g/h d’apport glucidique via : boisson énergétique, riz cake, barres, banane. Avec un apport régulier toutes les 20-25 mins. La zone en rouge correspond à la plage de performance par rapport à la glycémie : c’est la zone dans laquelle la courbe de glycémie doit se situer pour maintenir un bon niveau de performance à l’effort. Sur cette séance la glycémie est à 42% située dans cette zone.

Courbe de glycémie à l’effort avec alimentation à l’effort classique
L’apport glucidique régulier montre son efficacité sur la séance. La variabilité de la glycémie est modérée. Elle peut s’expliquer par l’apport glucidique réguliers mais via différents aliments ayant des glucides dont sucres plus ou moins rapidement disponibles par l’organisme : barres, banane, riz cake, boisson effort. Vous avez donc moins le droit à l’erreur dans le choix de votre ravitaillement à l’effort car certains aliments mettront plus de temps à avoir un impact sur la glycémie parfois jusqu’à 20-25min ici avec une barre prise en milieu de séance.
Cette analyse a été menée à présent sur le même type de séance mais avec un apport glucidique uniquement via la boisson Maurten avec un ratio de 80g/h excepté sur les dernières 45min (je n’avais plus de bidon !). La figure ci-dessous représente les variations de la glycémie en fonction du temps durant la séance d’entrainement.

Courbe de glycémie sans boisson.©Elsa Hugot
Courbe de glycémie sans boisson.©Elsa Hugot

Courbe de glycémie à l’effort avec boisson Maurten Drink 320
L’analyse des données du capteur de glycémie confirme le ressenti pendant la séance sur le vélo, pas de baisse de régime, la courbe reste relativement stable avec moins de fluctuations et est à plus de 65% dans la plage de performance ! contre 42% dans le cas d’une alimentation classique à l’effort ! L’organisme semble puiser naturellement en fonction du besoin à l’effort dans le réservoir de carburant à sa disposition, tout en maintenant une glycémie basale relativement stable tout au long de la séance. L’hydrogel montre ici son effet avec une diffusion des glucides plus régulière et stable dans le temps.
Points positifs : goût, maintien d’une glycémie relativement stable à l’effort, facile à consommer même à haute intensité, pardonne les oublis d’alimentation ?!
Points négatifs : pas de minéraux, pas de vitamines, nécessité d’une eau à teneur inférieure à 40mg/l de calcium pour dissolution.

La glycémie avec la boisson Maurten, verdict positif !©Elsa Hugot
La glycémie avec la boisson Maurten, verdict positif !©Elsa Hugot

Mon retour sur la boisson 320 Caf
Ce week-end deux grosses sorties. J’avais donc un bidon de Maurten 320 Caf (1 sur chaque sortie). J’ai consommé le bidon en seconde partie de sortie, volontairement.
Déjà au niveau du goût rien en change, c’est un excellent point. Je retrouve exactement le comportement de la boisson comme lors du test. Un apport calorique constant, une excellente digestion. Le bidon me fait 1h30 sans problème et me permet de finir mon entrainement sans être sec. Pour la dissolution je procède ainsi. Le sachet dans le bidon, je mets ½ bidon d’eau puis je secoue énergiquement. J’attends 5 minutes puis je complète avec de l’eau. Ainsi j’ai 0 souci.
Même s’il est vrai que la boisson ne comporte pas de minéraux ni de BCAA (pour une grande sortie) tu peux compléter avec autre chose en liquide si besoin. En plus, je pense que Maurten s’est penché sur le souci pour faire une boisson super efficace dans un segment bien précis.

Vous pouvez retrouver les boissons et gels Maurten chez Materiel-velo.com.

Spécialiste du matériel vélo, technicien pointu, testeur exigeant et rédacteur principal de Velotech.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.