Test Brooks Cambium C17 : innovant conservatisme

4
Brooks Cambium C17
Brooks Cambium C17

La Brooks Cambium C17 offre un confort remarquable grâce à sa coque en caoutchouc flexible. Une propension à l’innovation que l’on n’attendait pas de la part de Brooks, qui parvient toutefois à conserver l’esprit de la marque.  

La Brooks Cambium C17 avait fait forte impression en fin d’année lors de son arrivée sur le marché. Outre son style « so british », élégamment sobre, elle s’illustre avec sa conception pour le moins atypique. Ainsi, elle adopte une coque en caoutchouc recouvert de coton naturel. Pas de rembourrage, le confort est assuré par la flexibilité du caoutchouc. Une solution efficace ? C’est ce que nous allons voir à l’issue de ce test en usage vélotaf.

Test selle Brooks Cambium C17_09
La Brooks Cambium C17 tire son originalité et ses qualités de confort de sa coque en caoutchouc flexible.

Brooks, c’est d’abord une certaine idée, toute britannique, de la selle vélo. Ainsi, la marque renvoie à une imagerie rétro et vaguement aristocratique, avec ses selles suspendues tendues de cuir. Celles-ci se doivent de distiller un confort royal durant de longues années, au prix d’un minimum d’entretien. Il est même possible de les réparer : elles sont écoresponsables !

Innover en préservant l’héritage

Pour la toute récente Cambium, il s’agit d’être à la hauteur de modèles emblématiques qui ont fait la renommée de la marque, comme la B17, tout en innovant par rapport à tout ce qui a été proposé par la marque jusqu’alors. On laisse donc les malheureuses vaches tranquilles et on se tourne vers le caoutchouc et le coton biologique. Des solutions écolo qui ne manqueront pas de toucher une clientèle moderne et soucieuse de l’environnement.

Test selle Brooks Cambium C17_21
La Brooks Cambium s’illustre en premier lieu par son design particulièrement réussi.

En ce qui concerne le design, c’est une véritable réussite. Brooks a réussi à transposer le style distingué de ses selles « vieille école » dans ce modèle à la ligne épurée tout un lui insufflant une touche de dynamisme. Une fluidité du trait qui bénéficie évidemment de l’absence de rembourrage. On retrouve les rivets si souvent utilisés sur les selles Brooks. A noter que les 1000 premiers exemplaires étaient numérotés (800 C17 et 200 C17s pour femmes) au niveau du rivet situé sur le bec de selle. Si vous en possédez une comme celle-ci, félicitations, vous posez vos fesses sur un collector.

Poids lourd

Test selle Brooks Cambium C17_39
La Brooks Cambium C17 dépasse les 400 g. Pardonnable si l’on considère ses autres qualités.

Toujours au registre du style, le support arrière massif de la coque ne cherche pas à dissimiler ses vis et affiche fièrement une plaque estampillée Brooks. Elle aussi est rivetée. Ce goût pour le métal a de réelles vertus esthétiques, mais grève sérieusement le poids de la selle, pesée à 428 g ! Certes, la Cambium C17 ne se destine pas au contre-la-montre, mais tout de même. Sachez par ailleurs que le souci de détail apporté à la conception de la Brooks Cambium se retrouve jusque dans son emballage. On a ici affaire à un packaging particulièrement soigné et valorisant (« est-ce une selle ou un iPad ? »). Tout cela respire la qualité et fait penser que l’on n’a pas affaire à un vil objet de grande distribution.

Test selle Brooks Cambium C17_31
Beaucoup de rivets…

La qualité de fabrication est remarquable. Le soin apporté à l’assemblage, l’intégration irréprochable du revêtement en coton laissent augurer de nombreuses années d’utilisation sans souci. D’autant plus que contrairement à une selle en cuir qui demande à être imperméabilisée et retendue, la Brooks Cambium C17 ne nécessite aucun entretien. Son coton est imperméable, une caractéristique maintes fois éprouvée et validée au cours de notre essai. Le montage de la Brooks Cambium C17 ne pose aucun souci particulier et l’assemblage des différents éléments respire la solidité.

Grand confort, excellente stabilité

Test selle Brooks Cambium C17_40
Une légère patine vient marquer le revêtement au fil du temps.

Utilisée au quotidien dans le cadre d’un usage vélotaf, la Brooks Cambium C17 profite d’une assise assez large pour offrir une stabilité excellente. Concernant le confort, le registre sur lequel on attendait la C17, celle-ci fait la démonstration de la pertinence de ses choix de conception. La coque en caoutchouc flexible amortit très bien les chocs, mais filtre également les vibrations. Rien à voir avec une selle d’origine, certes quelconque mais néanmoins assez souple et orientée confort.

De son côté, le revêtement en coton offre une excellente adhérence. Il ne semble pas souffrir d’un usage quotidien, sans s’effilocher. Il résiste également bien aux chutes du vélo, avec une très bonne résistance aux accrocs. On remarquera seulement une légère patine consécutive aux frottements qui s’installe avec le temps. Par ailleurs, les jeans peuvent imprégner la selle d’une légère teinte bleutée (si, si) ! Quant à la coque en caoutchouc, alors que l’on pouvait redouter un affaissement ou une certaine mollesse au fil du temps, il n’en est rien.

A l’issue de six semaines d’usage, la selle Brooks Cambium C17 fait montre d’excellentes qualités de confort, une qualité qu’elle tire de sa conception originale. L’autre force de la C17, c’est évidemment son design réussi qui parvient même à interpeller les étrangers à la chose cycliste. A 125 Euros, la Brooks Cambium justifie son prix. D’ailleurs, les clients ne s’y sont pas trompé : Brooks annonce des objectifs de vente depuis longtemps dépassés pour une selle que l’on a pu voir montée sur des vélotafs, des vélos cyclotouristes, des fixies et même des VTT. Un succès tel qu’une version sport, plus étroite et faisant appel au titane, serait en préparation.

4 COMMENTAIRES

    • Bonjour
      Sans doute cela serait il possible mais la qualité du travail Brooks est incontestable. Il est toujours préférable de vous tourner vers la marque.
      Cordialement

  1. je viens d acheter une selle cambium c17 je perds un rivet je fais quoi? je m adresse ou ? sinon super confort je suis trés content merci de me conseiller j portejoie

    • Si votre achat est récent, votre selle doit être sous garantie. Si la selle n’as pas subi de choc excessif et ne présente pas de traces de chute, vous devriez pouvoir prétendre à une réparation ou un échange. A voir avec votre distributeur ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.