Avec le nouveau pneu Power Cup, Michelin revient dans le jeu !

0
Michelin Power Cup test review

Si les marques concurrentes, comme Continental, ont pris une légère avance sur le marché du vélo au cours des dernières années, Michelin devrait logiquement effectuer son retard avec son nouveau pneu Power Cup. Robuste et efficace sur la route, ce nouveau pneu de chez Michelin va faire mouche.

Le montage des nouveaux pneus Michelin Power Cup

Michelin Power Cup poids
226g sur la balance pour ce nouveau pneu Power Cup.

Le pneu Michelin Power Cup est placé dans un emballage très réussi, en carton recyclable. C’est l’une des mesures prise par la marque dans le cadre de sa stratégie durable.

Une fois le pneu sorti de sa boîte, la première sensation est qu’il est vraiment léger (226 grammes). Dès la prise en main, on se rend compte que ce Michelin Power Cup est très maniable. Une donnée qui se confirme dans les faits puisque ce pneu est facile à monter. Avec une carcasse et une tringle souple, le pneu rentre parfaitement dans la jante sans serrer la chambre à air. Avec ce pneu, vous ne risquerez donc pas de vous arracher les doigts, ce qui est quand même une bonne chose.

Au niveau esthétique, ce pneu est joli tout en noir pour la version testée, à savoir le Michelin Power Cup Black TS en section 28 millimètres. Le logo de la marque auvergnate en jaune et bleu ressort bien sur les flancs du pneu.

Les spécificités du pneu

Gum X Technology Michelin
Un mélange de plusieurs technologies pour apporter rendement et résistance.

Dans la gamme Michelin, le nouveau pneu Power Cup remplace le Power Road. Il est conçu pour la compétition et est destiné aux cyclistes qui cherchent à faire les meilleures performances sur la route. La bande de roulement lisse Gum-X, inspirée de la Moto GP, permet d’optimiser le rendement, l’adhérence en virage et la longévité du pneu. La carcasse 3x 120 TPI garantit la robustesse des flancs, alors que la technologie interne Aramid Shield offre une protection supplémentaire contre les crevaisons.

L’essai sur la route

Pour commencer, on peut dire que ce pneu est passe-partout, dans le sens où il est à l’aise sur tous les terrains, que ce soit sur le plat, en bosse, en descente, sur un bel enrobé ou une route bien abîmée. Conçu pour un usage intensif, à l’entraînement ou en course, ce pneumatique offre une bonne tenue de route, un certain confort et une bonne durabilité.

Essai des pneus Michelin Power Cup

Nous avons testé le Michelin Power Cup Tube Type en 28mm. Pour le test, nous avons mis une pression de 6 bars à l’arrière et 5,5 bars à l’avant pour un poids de 70kg. Il est nécessaire de mettre un peu moins de pression dans le pneu avant pour avoir une meilleure adhérence, un bonus de confort et un meilleur contrôle.

Nous avons pu tester ce nouveau pneu pendant un mois et demi, sur un peu moins de 1 000 kilomètres dans le Beaujolais, autour de Villefranche-sur-Saône et du magasin Materiel-velo.com de Gleizé. Sur cette période, aucune crevaison à signaler, ce qui est déjà un point positif sachant que nous avons mis les pneus à rude épreuve sur des routes cabossées avec des trous ou même dans des petits chemins. On peut donc dire que “la résistance à la perforation” promise par Michelin est vraie.

De plus, ces pneus tiennent parfaitement à la route, même sur une chaussée humide ou sur une route avec des petits cailloux. Durant ce test, nous n’avons jamais eu une sensation de perte de contrôle. Le grip du Michelin Power Cup est très bon, même en prenant de l’angle dans un rond-point ou lors d’une descente de col par exemples. Avec ces pneus, on peut prendre de la vitesse en toute sécurité. Après notre test, l’usure du pneu n’est pas marquée, le pneu est vraiment neuf. Autant dire que ce pneu dispose d’une longévité de plusieurs milliers de kilomètres.

Test pneus Michelin Power Cup

Pourquoi opter pour un pneu de 28mm ?

Ces dernières années, les pneus plus larges se sont démocratisés. Ce qui est encore plus vrai depuis l’arrivée des vélos à freins à disques. Avec ces derniers, les marques ont sorti des roues plus larges, et pour que celles-ci donnent leur plein potentiel, il est conseillé de rouler en 25mm ou en 28mm. Vu que les matériaux sont de plus en plus rigides, le cycliste cherche à récupérer du confort ailleurs que dans le cadre, et cela passe par les pneus. Plus le pneu est large, plus on peut baisser les pressions, plus les coups et les vibrations de la route sont atténués.

Outre le confort, un pneu en 28mm a la même résistance au roulement qu’un pneu en 25mm. En fait, la surface de contact du pneu n’est pas plus grande, mais sa forme est différente, en étant plus courte et plus large. La quantité de caoutchouc sur la route reste donc la même, mais elle est répartie plus favorablement avec un 28mm. Au niveau de la pression, il est toujours difficile de donner la bonne recette, vu que le poids du cycliste et les conditions météo changent la donne. En tout cas, pour un pneu en 28mm, il est déconseillé de dépasser les 7 bars de pression. Une pression supérieure ne donnera de toute façon pas un meilleur résultat sur la route.

Les pneus Michelin Power Cup se déclinent en plusieurs versions

Si nous avons eu la chance de tester le pneu Tube Type 28mm, il existe aussi en 23mm et en 25mm, en Tubeless comme en version boyau. Ce pneu est disponible en deux coloris, soit le noir, soit la version Classic avec flancs beiges.

Vous pouvez trouver ce les nouveaux pneus Michelin Power Cup chez Materiel-velo.com

Passionné de beau matériel, cycliste amateur et responsable éditorial Velotech

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.