Pneu Continental GP 5000 : Surpasser la référence

0
Le GP 5000 va devenir la nouvelle référence du pneu vélo route.
Le GP 5000 va devenir la nouvelle référence du pneu vélo route.

C’est une demi-surprise que la sortie du pneu vélo Continental GP 5000 (et sa version GP 5000 TL) tant la version GP 4000 SII est au catalogue de la marque Allemande depuis un moment. Toujours plus pour des performances haut de gamme.

Continental GP 5000 : toujours plus de performance

En détail la version du GP 5000.
En détail la version du GP 5000.

Ce nouvel opus dans la gamme Continental affiche donc des prestations plus élevées que la version GP 4000 SII qui ravie déjà des milliers d’utilisateurs. La gomme reste le mélange Black Chili avec une modification de sa composition. Elle va offrir plus de rendement et une résistance à l’avancement réduite. La résistance à la crevaison, l’adhérence et la longévité sont également à la hausse. Pour se faire on retrouve la protection Vectran qui procure une excellente résistance à la perforation et surtout reste très léger. L’adhérence est aussi augmentée avec la nouvelle composition de gomme Black Chili. Également l’adoption d’une nouvelle méthode pour la sculpture du pneu au lazer pour homogénéiser la surface de contact au sol fait son effet. La longévité de l’ensemble est indiquée à la hausse. Déjà qu’un GP 4000 SII pouvait tenir 10 000 kms alors jusqu’où pourra vous emmener le GP 5000? Imaginez un pneu qui vous fasse la saison entière et sous toute les conditions ? Un test réel sera donc inévitablement à réaliser !

GP 5000 : le confort amélioré

C’était une remarque concernant la version précédente GP 4000 SII. Sur le GP 5000 on retrouve la technologie Acive Comfort. Elle se comporte comme une couche intermédiaire dans la carcasse pour apporter une légère déformation du pneumatique et accompagner la liaison au sol.

GP 5000 : deux versions

Les spécificités du GP 5000 TL.
Les spécificités du GP 5000 TL.

En plus de la déclinaison Tubetype, une version (attendue) en Tubeless arrive. On va aimer cette technologie pour le confort qu’elle procure et le rendement équivalent pour une même pression. Les caractéristiques techniques sont semblables à la version Tubetype en y ajoutant la conception Tubeless. L’intérêt est de se passer d’une chambre à air et de simplement utiliser un préventif anti-crevaison.

Caractéristiques techniques et poids

Le GP 5000 va conserver la place du fabriquant Allemand dans son leadership.
Le GP 5000 va conserver la place du fabriquant Allemand dans son leadership.

Sur la version GP 5000 on est donc en présence d’une carcasse 330 TPI (3×110), d’un renfort Vectran, une gomme Black Chili et un design au lazer de la structure de la gomme. La technologie Active Comfort vient également compléter l’ensemble pour le confort. Les dispos sont en 700×23, 700×25, 700×28 et 700×32. Le poids de la version 700×25 est de 251g environ. Une version plus confidentielle en 650 est au catalogue avec 650×25 et 650×28. Le prix sera de 62.90 euros ttc le pneu.

Le rendement du GP 5000 est aussi en hausse de 12%, la résistance à la crevaison de 20% et le poids baisse de 10 grammes par rapport à une version identique du GP 4000 SII.

Le GP 5000 TL va favoriser le rendement et le confort.
Le GP 5000 TL va favoriser le rendement et le confort.

La version GP 5000 TL reprend la même configuration que le GP 5000 avec également la spécificité que génère le Tubeless dans la conception du pneumatique. Seule la carcasse se voit modifiée en 180 TPI (3×60) et une couche Inner Liner spécifique au Tubeless. Si on compare les deux pneus, le GP 5000 TL offre un rendement supérieur de 5% tout comme la résistance à la crevaison. Au niveau des dispos ce sera en 700×25, 700×28 et 700×32 pour un poids de 300 grammes en 700×25. Une déclinaison en 650×28 sera également disponible. Le prix sera de 74.90 euros ttc le pneu.

Place au test du GP 5000

Le poids vérifié est de 219 grammes.
Le poids vérifié est de 219 grammes.

Après la théorie la mise en pratique. On a donc eu l’opportunité de tester rapidement après sa sortie le Continental GP 5000. Déjà, le montage est beaucoup facile que sur la version GP 4000 SII. On a également vérifié le poids d’une version en 700×25 qui s’affiche à 219 grammes. Il faut également bien respecter le sens de montage pour apprécier pleinement ce pneumatique. Le temps est aussi propice à un test tous terrains car les conditions sont changeantes avec du soleil et de l’humidité. C’est donc parfait pour valider l’annonce de Continental au niveau du grip, du rendement et de la résistance à la crevaison.

La première sortie va se faire sur un terrain polyvalent, avec une alternance de routes humides et sèches, de la route bien propre et d’autres beaucoup plus endommagées. La pression de gonflage est de 8 bars sur l’arrière et 7.5 sur l’avant. Le rendement est facilement perceptible dès le départ. Même sans instrument de mesure le rendement est très fluide et pas de doute sur le fait que la consommation de watts est minime. Les premières courbes se prennent sans hésitation, on balance le vélo d’un virage à l’autre très facilement. On sent que l’on peut engager dans la pratique et se lancer sans retenue dans une descente sèche.

« C’est surtout en courbe que l’on voit une évolution »

Le bon sens de montage est important pour exploiter le pneu à 100%.
Le bon sens de montage est important pour exploiter le pneu à 100%.

Comme le temps est changeant, la pluie s’invite également. Sur le plat la différence de comportement n’est pas flagrante. C’est surtout en courbe que l’on voit une évolution. On n’est pas au niveau d’un pneumatique typé pluie et froid mais le GP 5000 met en confiance. On n’est pas distancé par les autres utilisateurs, on conserve les roues sans problème. Dans une descente c’est pareil, même sur une route moyennement froide (5°). C’est sans doute sur ce type de terrain que l’utilisateur va trouver une différence. Pour augmenter le grip dans ces conditions (si elles sont constantes) il sera préférable de baisser la pression de 0.5 bars environ. Au niveau de la résistance à l’agression il n’y a eu aucun impact sur la gomme. Et pourtant on n’est pas forcément sur des routes parfaites. L’habitude de refaire des portions de route en projetant du gravillon est légion dans notre région !

Le froid ne l’intimide pas

Une température négative met également en évidence un comportement sécurisant du GP 5000. Depuis quelques jours le thermomètre ne remonte pas au-dessus de 0°. La route est donc bien froide et pour une fois sèche. On conserve la pression habituelle. La sensation n’est pas exactement la même que pour une température plus importante. Le grip reste correct mais on va préférer baisser la pression de 0.5 bars à l’avant et à l’arrière. A partir de là c’est bien le pneumatique du début du test que l’on retrouve. La conclusion est donc la suivante : En dessous de 2° il est préférable d’adopter une pression moindre (comme sous la pluie) bonne bénéficier des qualités du GP 5000.

L’accumulation des kilomètres va permettre de valider ce que l’on disait du GP 4000SII et qui pouvait avoisiner les 10 000kms.  Il faut donc encore un peu de temps pour se montrer plus réaliste et objectif quant à la longévité d’utilisation.

Ce pneu est performant sur tous les terrains et en toutes conditions.
Ce pneu est performant sur tous les terrains et en toutes conditions.

Merci à la société A4 Selection pour la mise à disposition du matériel de test.

Vous pouvez retrouver le Pneu vélo route Continental GP 5000 chez Materiel-velo.com.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.