Le test des roues carbone Princeton Peak 4550 à disques

0
Princeton Peak 4550 disc
Une paire de roues haut de gamme permet réellement de changer le look et le comportement de son vélo.

Inconnue il y a encore quelques années, la marque américaine Princeton CarbonWorks spécialisée dans les roues à haute-performance semble aujourd’hui proposer le produit ultime. Depuis 2020, les roues de la marque sont utilisées au plus haut niveau du cyclisme professionnel par l’équipe Ineos Grenadier. Affichant une conception unique et un positionnement très haut de gamme, que valent vraiment les roues carbones Princeton sur la route ? Nous avons eu l’occasion d’essayer la version polyvalente, en hauteur de 45/50mm, les Princeton Peak 4550 à disque.

Roues carbones Princeton : une conception sinusoïdale unique

Technologie Sinusoidale CarbonWorks
La forme de ces jantes caractéristique est ce qui démarque principalement ces roues de la concurrence.

Visuellement, la forme des jantes carbone Princeton n’est pas sans rappeler celle des Zipp 454 NSW et leur technologie de biomimétisme. La forme spécifique, sinusoïdale, se différencie toutefois et apporte une optimisation du poids et de la rigidité ainsi qu’une capacité de pénétration dans l’air qui favorise une meilleure stabilité, notamment dans le vent et à haute vitesse. Le modèle Peak 4550 propose ainsi une hauteur de 45 mm dans les creux et 50 mm au sommet.

Il semblerait que cette technologie “en vague” permette de réduire la quantité de matière dans les creux, tandis que le carbone est renforcé au niveau des rayonnages pour plus de résistance et de rigidité.

Princeton Peak 4550
Les Princeton Peak 4550 alternent une hauteur de jante de 45 mm dans les creux et 50 mm au sommet.

Un montage haut de gamme et des possibilités de personnalisation à votre image

Les spécifications techniques ne s’arrêtent pas là. En effet, on retrouve sur la version compatible pneu et tubeless une largeur de jante interne de 18.5 mm, qui permet de monter des pneus jusqu’à 28 mm sans problème. Sur le fond de jante, tous les trous habituels ont été supprimés afin de gagner du poids et augmenter encore un plus la rigidité. Notre modèle de test était monté avec des moyeux Tune (KillHill CL pour l’avant et ClimbHill CL pour l’arrière) aux roulements en acier et fabriqués en Allemagne.

Les rayons plats Sapim CX-Ray sont plus classiques, et seront faciles à changer en cas de besoin. Le poids annoncé pour la version disque et tubeless ready des Princetone Peak 4550 est de 1396 grammes et se place dans le top des roues à disque les plus légères du marché.

A noter que tous les modèles de la marque sont disponibles avec un choix de moyeux parmi les marques Tune, White Industries, Carbon Ti, industry Nine, Chris King, DT Swiss ou Tactic racing et des options de finition parmi matt, gloss ou encore chromé. La marque propose aussi une option de peinture personnalisée, pour associer au mieux ces roues d’exception à votre vélo.

Un comportement mêlant impressionnante rigidité et sensations de pilotage

Avant toute chose, il est évident qu’un avis subjectif ne remplacera jamais un test indépendant en soufflerie, ce qui nous est encore inaccessible. Malgré tout, le ressenti que nous avons pu constater sera sans doute similaire à celui que vous obtiendrez si vous avez l’occasion de rouler avec ces roues d’exception. Notre test des roues Princeton Peak 4550 disc a été réalisé avec un montage en pneu tube type Vittoria Corsa Control en section de 25 mm et en disques Darkpads.

Princeton Peak 4550 test
Ces roues accueillent des pneus jusqu’au 28mm. Une version plus large pour le gravel est aussi disponible.

Dès les premiers tours de roue, le comportement des Princeton CarbonWorks est sans commune mesure avec les autres roues, même haut de gamme, que nous avons pu tester jusqu’à alors. Là où les roues Princeton se démarquent véritablement, c’est dans la grande facilité à reprendre de la vitesse dans les relances. La rigidité exceptionnelle se fait réellement sentir et il n’est pas nécessaire de s’employer pour ré-atteindre sa vitesse de croisière.

La hauteur de jante, entre 45 et 50mm est la plus polyvalente de la gamme Princeton, et se montre aussi efficace sur le plat qu’en bosses. Lorsque la pente devient plus raide, la légèreté de la paire fait la différence. C’est un réel plaisir de grimper avec cette paire de roues.

La forme sinusoïdale est une bonne surprise. La différence de stabilité, surtout lorsque le vent souffle de côté se fait sentir. Conséquence de la haute rigidité de l’ensemble, le pilotage est plus précis et nécessite plus d’attention. Enfin, l’impression sonore lors du passage de vitesses est digne d’une roue lenticulaire et ravira les amateurs de beau matériel.

Les + :

  • Facilité à relancer et à reprendre de la vitesse
  • Profil de roues polyvalent, aussi efficace sur le plat qu’en bosse
  • Stabilité dans le vent et à haute vitesse
  • Un aspect visuel et sonore remarquable

Les – :

  • Le prix du plaisir pour rouler avec des roues exceptionnelles

Évidemment, cette paire de roues carbone très haut de gamme proposée à 3600€ ne s’adresse pas à tout le monde. Si votre budget vous le permet, nul doute que ce produit d’exception fera la différence sur votre vélo, aussi bien visuellement que dans son comportement.

Retrouvez la gamme complète des roues carbone Princeton CarbonWorks chez Materiel-velo.com.

Passionné de beau matériel, cycliste amateur et responsable éditorial Velotech

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.