Test d’une tenue été Dotout : une belle découverte

4
Test tenue été Dotout
Une tenue sobre, Dotout propose aussi de nombreux modèles plus colorés.

La marque italienne Dotout n’est pas la plus connue parmi les producteurs transalpins de textile cycliste. Pourtant, elle propose une large gamme constituée de produits aboutis, aux coloris sobres ou à motif plus colorés. Notre collaborateur José Angel Gomez Marchante, ancien coureur professionnel, nous livre son ressenti après l’essai longue durée d’une tenue été, taillée pour les températures estivales.

La marque Dotout : s’immerger dans sa passion

Derrière ce nom, qui ne sonne pas spécialement italien, l’idée de sortir (Out) de son quotidien, de mettre un terme (Dot) aux contraintes de la vie de tous les jours. On retrouve cette philosophie dans le design des produits, des casques et du textile aux coloris variés et uniques. Le développement des technologies n’est pas en reste. Travail et choix des matières, collaboration avec Elastic Interface pour les peaux de chamois, rien n’est laissé au hasard dans la conception des produits. Plusieurs niveaux de coupes sont proposés, allant du plus relâché au plus ajusté. La marque s’adresse aussi bien aux cyclistes qui recherchent un ensemble confortable et fonctionnel qu’aux compétiteurs souhaitant s’équiper avec une tenue ergonomique, sans compromis.

Maillot manches courtes Dotout Pure
Le maillot Dotout Pure Jersey est pensé pour les températures chaudes rencontrées lorsque l’on rouler à vélo au printemps et à l’été.

Maillot Dotout Pure Jersey : simplicité et efficacité

La tenue testée est constituée du maillot à manches courtes Dotout Pure Jersey qui, comme son nom le laisse présager, fait dans la simplicité en termes de style. Une alternance de noir et blanc, ainsi qu’un motif grisé sur les épaules. Que ceux qui préfèrent les couleurs se rassurent, Dotout propose de nombreux autres modèles plus colorés, permettant d’égayer votre tenue.

Le maillot Pure Jersey est conçu avec une coupe Perform Fit, qui se veut ajustée et ergonomique. L’intérêt premier, en plus du côté esthétique d’une coupe plus proche du corps, qui reste à l’appréciation de chacun, est d’éviter le surplus de matière, notamment lorsque l’on se retrouve en position couché sur le vélo.

 

Sur le panneau principal, on retrouve un tissu microfibre élastique, léger pour faciliter la ventilation. Ce maillot est, en effet, annoncé par le fabriquant comme adapté à une large plage de températures, allant de 17°C à 35°C. De quoi rouler dans la plupart des conditions, si ce n’est les températures caniculaires extrêmes que l’on rencontre parfois aux mois de juin, juillet et août. Les manches sont développées dans un textile plus léger et micro-perforé et viennent se positionner quelques centimètres au dessus du coude.

L’avis de José Angel après 700 kilomètres parcourus

Notre testeur, José Angel Gomez Marchante, et son gabarit d’1 m 73 pour 64 kg, en qualité de grimpeur, a opté pour une taille S.

Test de la tenue Dotout sur la route
La coupe Perform Fit donne à l’ensemble un look sportif tout en restant confortable pour le cycliste.

Le maillot Dotout Pure Jersey est confortable à porter, la matière utilisée est légère et se fait bien oublier au fil des kilomètres. Même en roulant en Espagne, où les températures dépassent régulièrement les 30°, j’ai senti que les matières utilisées étaient bien respirantes. Côté coupe, même s’il est un peu long dans le dos, le maillot se positionne bien. La longueur des manches est idéale, ni trop longues, ni trop courtes. Certains profils plus musclés des bras rempliront bien les manches, mais ces dernières sont conçues dans un textile extensible donc cela ne posera pas de problème. J’apprécie les larges poches du maillot qui permettent d’emmener téléphone et ravitaillement sans aucun souci. De plus, la large bande élastique avec inserts en silicone, positionnée en bas du dos, permet à l’ensemble de bien se tenir. On peut regretter le choix de la forme du col, un qui remonte un peu et se montre parfois légèrement désagréable. En dehors de ça, c’est un maillot que je recommande sans aucune hésitation.

✔️ Taille des poches
✔️ Longueur des manches dans la tendance actuelle, sans descendre trop bas
✔️ Design sobre
✔️ Bande silicone efficace
✔️ Fermeture zip de qualité autobloquante
➖ Col qui remonte
➖ La finition du bout des manches

Maillot Pure Jersey – 5 coloris disponibles – du XS au 4XL – Tarif : 94.90€

Cuissard Dotout Team Bib Short : un cuissard court confort à moins 100€

Dans le test de cet ensemble, c’est le cuissard court à bretelles Dotout Team qui vient compléter la tenue. Sur le papier, c’est un modèle au rapport qualité/prix intéressant, équipé d’une peau de chamois Dot Endurance Pad développée avec Elastic Interface, l’entreprise italienne spécialisée dans les inserts de cuissard. Avec sa housse haute densité de 120 kg/m3, la marque annonce une efficacité et un confort durable jusqu’à 6 heures.

Cuissard Dotout Team
La peau endurance développée avec Elastic Interface contribue en partie à l’efficacité de ce cuissard.

Le cuissard est taillé selon la coupe Pro Fit, philosophie selon laquelle le vêtement technique devient une véritable seconde peau. Le Dotout Team s’ajuste pour rester bien en place au niveau des cuisses, sans point de compression, quelle que soit la taille de vos cuisses. On retrouve des bretelles plates confortables et respirantes développées dans une maille extensible, que l’on retrouve aussi dans le dos. L’objectif : favoriser la respiration dans cette zone ou la transpiration est souvent importante.

Le style du cuissard Dotout Team reste assez classique, avec une bande de couleur suivant le coloris choisi, ainsi que le rappel du logo de la marque en couleur blanche. Il se mariera ainsi facilement avec la plupart de vos maillots.

Jambes du cuissard court Dotout Team
On retrouve une large bande élastique, qui reste bien en position, le tout sans compresser le muscle.

Que donne-t-il sur la route après plusieurs heures ?

J’ai trouvé le cuissard Dotout Team agréable à porter, avec une peau de chamois au bon équilibre entre épaisseur et taille pour une taille S. Ses bretelles sont si confortables qu’elles se font oublier. Une fois en train de pédaler, ce cuissard n’a pas bougé de la position de départ et je n’ai pas ressenti d’inconfort. Grâce à la bande élastique dont il dispose, qui s’ajuste au niveau des quadriceps, on sent une légère compression agréable sur le muscle. Sur l’arrière, le textile n’effectue pas de plis dans la partie inguinale, quelque chose qui est assez apprécié dans un cuissard. Trouvable à moins de 90€, c’est un très bon choix si vous recherchez un modèle confortable pour vos longues sorties, sans dépasser la barre des 100€.

✔️ Peau de chamois confortable et efficace
✔️ Textile légèrement compressif
✔️ Parfait maintien sur les jambes
✔️ Légèreté et confort des bretelles
✔️ Très bon rapport qualité/prix

Cuissard court Dotout – 6 coloris – Du S au 4XL – 104.95€

Retrouvez tous les produits Dotout chez Materiel-velo.com.

Passionné de beau matériel, cycliste amateur et responsable éditorial Velotech

4 COMMENTAIRES

  1. 105 euros pour un cuissard avec une peau qui n est même pas cousue au bon endroit ça pique un peu quand-même, mais bon même assos a 300 euros n y arrive pas. messieurs les essayeurs comment pouvez vous laisser passé des erreurs de fabrication comme ça parce que même si le cuissard est confortable comme ça imaginé avec la mousse vraiment sous le cycliste le résultat serait encore meilleur. les photos sont parlantes je crois

    • Bonjour Laurent,
      Je comprends votre commentaire, surtout si l’on regarde la photo prise de dos où l’on distingue la peau au dessus de la selle.
      Pourtant, une peau épaisse n’est pas forcément synonyme de confort, bien au contraire. Si la partie épaisse était « sous le cycliste », elle provoquerait plus de frottements et le cuissard serait bien moins confortable.
      Enfin, la photo de l’arrière, prise à l’arrêt ne rend pas forcément compte du positionnement réel de la partie arrière de la peau de chamois sur la selle.
      Sportivement,
      Antoine

  2. En vélo il faut porter des tenues claires et que les automobilistes voient de loin pour la sécurité, le noir ou toute autre tenue sombre est inadéquate, dans les zones d’ombre on ne les voit que tardivement.

    • Bonjour,
      Ce que vous dites est plutôt juste, on peut tout de même se rendre plus visible avec un éclairage arrière équipé d’un mode jour. La couleur des tenues de vélo reste un éternel débat, entre sécurité et « style », chacun voit les choses à sa façon. Comme je le précise dans l’article, de nombreux autres modèles plus colorés sont aussi proposés par la marque. Il est bon de rappeler que nous ne choisissons pas toujours les coloris des exemplaires des produits que nous testons.
      Sportivement,
      Antoine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.