Casque vélo route HJC : un duel technique en test

0
Le casque vélo route HJC Furion 2.0 est léger et aérodynamique.
Le casque vélo route HJC Furion 2.0 est léger et aérodynamique.

Un casque vélo route HJC c’est l’expérience d’une marque qui demeure depuis 50 ans dans le milieu de la moto et qui exporte son savoir dans le milieu du vélo. L’innovation est dans l’ADN de la marque qui est un grand acteur en MotoGP par exemple.

Un casque vélo route HJC c’est déjà une identité visuelle. Les produits proposent des formes qui sont le résultat d’études en soufflerie. Car HJC a bien identifié que la résistance à l’avancement du cycliste reste l’air. La forme d’un casque est donc d’une importance considérable. La marque travaille aussi en étroite collaboration avec les Teams pour améliorer sans cesse ses produits.
On a donc opposé deux modèles de casque vélo HJC : Le Furion 2.0 et le Valeco

Le casque vélo route HJC Furion 2.0

Le casque vélo route HJC Furion 2.0 va sur tous les terrains.
Le casque vélo route HJC Furion 2.0 va sur tous les terrains.

Le Furion 2.0 est le second de la gamme. C’est aussi le casque le plus aérodynamique du catalogue route. Sur le papier, HJC annonce 7% de gain par rapport à un casque de même catégorie. La technologie est haut de gamme avec une construction double moulage. Il est aussi renforcé d’une armature en interne pour rendre plus homogène le casque en cas de choc. Le Furion dispose également de l’effet Venturi (en plus des 15 aérations) qui consiste à canaliser le flux d’air pour améliorer le rafraichissement de la tête. C’est aussi sa technologie unique Selfit qui le rend intéressant. Ce process, unique à HJC, se comporte comme un ajustement automatique du casque. Une fois que vous avez réglé le casque sur l’un des 5 crans du Snap Fit, le Self apporte la juste pression au niveau de la tête. Au final on arrive sur un poids de 195 grammes en taille S. Vous avez le choix entre 10 coloris (hors Team), ce qui est assez remarquable. Pour les tailles ce sera entre le S (51/56), M (55/59) et L (58/63).

Le casque vélo route HJC Valeco

Le casque vélo HJC Valeco mérite de l'intérêt pour sa technicité et son confort.
Le casque vélo HJC Valeco mérite de l’intérêt pour sa technicité et son confort.

Le Valeco est le milieu de gamme de la marque HJC. Très intéressant, il s’inspire de la forme des deux modèles haut de gamme pour son aérodynamisme. Ce casque testé en soufflerie reprend les grandes lignes de l’Ibex 2.0. Ici on conserve de double moulage et un renfort interne. Il dispose d’une molette de réglage pour s’ajuster et de deux points de fixation Snap Fit. Avec 12 aérations et l’effet Venturi vous aurez toujours la tête parfaitement au frais. Le Valeco dispose de mousses antibactériennes et de sangles ajustable (facilement). La bonne surprise vient de son poids de 220 grammes en taille S. Vous aurez le choix entre 3 tailles et 9 coloris.

Furion 2.0 – Valeco : le duel

La construction double moulage permet de gagner du poids.©HJC
La construction double moulage permet de gagner du poids.©HJC

Le Furion se positionne très facilement sur la tête. Une fois que vous avez trouvé le point Snap Fit qui vous convient vous n’avez plus grand-chose à faire si ce n’est que d’ajuster le maintien occipital. Le système Selfit est une découverte pour nous. Très simple et facile à utiliser il offre un excellent compromis entre maintien et pression. Les mousses sont d’excellentes qualités et offrent du confort. Pour un tour de tête de 54 cm la taille S va parfaitement et il est facilement possible de mettre un bandeau fin ou un sous casque sans être aux limites de serrage. L’utilisation s’est faite sur différentes plages d’utilisation de température. Du frais le matin (8°), et du plus chaud (27/28°) comme nous avons la chance d’avoir sur quelques jours seulement.

Le Furion 2.0 dispose de nombreuses aérations sur l'arrière pour évacuer la chaleur.
Le Furion 2.0 dispose de nombreuses aérations sur l’arrière pour évacuer la chaleur.

Par rapport à d’autres versions (d’autres marques) le Furion 2.0 est moins sensible à la fraicheur. L’air est bien canalisé sans vous glacer la tête. C’est donc à peine sensible si vous avez des cheveux. Dans le cas contraire, il faudra utiliser un sous casque fin en protection. Sur toutes les sorties le maintien reste parfait. Le casque ne bouge jamais, même avec les chocs de la route. Dès que la température monte on est sur le même confort. Et même sur une vitesse inférieure à 20km/h comme dans une ascension pentue, la chaleur ne s’engouffre pas dans le casque. On ne transpire pas de manière importante (et même quasi pas !) et dès que la descente arrive tout rentre dans l’ordre.

Un poids plume qui apporte du confort et de la protection

L'effet Venturi permet de canaliser justement le flux d'air.©HJC
L’effet Venturi permet de canaliser justement le flux d’air.©HJC

Le faible poids du Furion 2.0 est aussi un bon point. Sur la tête il peut s’oublier. Nous avons vérifié le poids en taille S à 204 grammes, soit environ 5% de marge. Le confort est assez remarquable c’est un point essentiel. Le vent ne perturbe pas non plus la position du cycliste au niveau de la tête. Il n’y a qu’une chose que nous pourrions proposer en amélioration. Trouver des ouvertures compatibles avec le positionnement des lunettes comme on peut en avoir besoin dans une ascension de col. On aime également les sangles ajustables. Le tissu est fin et doux, la manipulation très simple, même à une main. Le nettoyage est aussi simple que rapide avec un passage sous l’eau douce et un séchage à l’air libre.

L’avis de Christophe sur le casque HJC Valeco

” J’ai eu l’opportunité de testé le casque HJC et le modèle Valeco ce qui m’a également permis de comparer la technologie avec mon casque habituel. Déjà la mise en place et le réglage du casque est très facile, c’est fait en 3 minutes. Ensuite j’ai vraiment aimé le faible poids du casque. Il ne provoque aucune perturbation même avec du vent fort comme nous avons eu encore récemment. L’air passe bien dans les aérations du casque sans donner froid à la tête jusqu’à 7/8°. Et cela se vérifie facilement quand on a les cheveux très courts. J’ai aussi apprécié les sangles qui sont douces et très agréables. Comme j’ai tendance à transpirer beaucoup, je trouve que les mousses absorbent bien la transpiration et elles se lavent aussi très facilement. Quand je rentre c’est un passage sous l’eau puis séchage à l’air libre.

Le casque HJC Valeco est esthétique et aérodynamique.
Le casque HJC Valeco est esthétique et aérodynamique.

Dans les ascensions le casque ventile assez jusqu’à 15/20 km/h sans aucun souci. Et dès qu’on prend une descente on retrouve très vite de l’air frais qui fait du bien à la tête. Le système de réglage sur l’arrière de la tête est assez simple à utiliser et me permet de trouver le bon ajustement. J’ai essayé également avec une casquette (quand il fait froid le matin) et c’est parfait. Je trouve également que le Valeco taille juste et qu’il ne fait pas une grosse tête.Sur plus de 2 mois de roulage il est comme neuf et ne présente aucune trace d’usure malgré la transpiration. Pour moi on peut facilement garder ce casque au moins 2 ans (sauf en cas de chute). J’ai apprécié le confort général du casque. Il est léger et peu sensible au vent latéral ”.

Le bilan

Le choix va être difficile. Les deux casques sont techniques, légers et confortables. C’est le tarif, le coloris éventuellement et l’esthétique du casque qui va guider votre choix. Puisqu’il faut faire un choix nous nous orienterons vers le Furion 2.0 pour son côté aérodynamique, mais cela reste subjectif et personnel.

Merci à la société HJC France/Europe pour la mise à disposition des deux casques pour ce test.


Vous pouvez retrouver les casques vélo route HJC chez Materiel-velo.com.

Spécialiste du matériel vélo, technicien pointu, testeur exigeant et rédacteur principal de Velotech.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.