Cityzen Sciences : cuissard connecté et intelligent

0
cuissard-velo-connecte-cityzen-sciences
cuissard-velo-connecte-cityzen-sciences

Cityzen Sciences a présenté au CES 2015 un cuissard connecté. Doté de capteurs cardiaques, de vitesse et de cadence, il sera également capable de détecter le pédalage en danseuse.

Cityzen Sciences est une entreprise lyonnaise spécialisée dans le développement de textiles connectés. Lancée en 2008, elle a présenté à l’édition 2014 du CES son T-shirt connecté, le D-Shirt. Elle y est retourné en 2015 avec une version améliorée de son produit phare, mais aussi avec un cuissard dont il reprend la technologie.

Capteurs intégrées pour le Cityzen Sciences D-Shirt

Cuissard vélo connecté Cityzen Sciences.
Cuissard vélo connecté Cityzen Sciences.

Pour Cityzen Sciences, les textiles connectés offrent une solution de monitoring plus précise, mais aussi moins intrusive que les capteurs classiques. Le D-Shirt intègre ainsi des micro-capteurs aux endroits les plus adaptés du vêtement pour recueillir les données d’activité ou physiologiques : rythme cardiaque, le mouvement (vitesse et accélération) et la position (GPS). Les données sont ensuite transmises au module Getaway disposé dans le dos et qui les transmettra, via Bluetooth, à un périphérique compatible (smartphone pour une lecture en temps réel, ordinateur…). De plus, en croisant les différentes mesures il est possible de calculer des indicateurs comme le niveau de fatigue, le nombre de calories brûlées… Un stockage en ligne est également possible.

Pour 2015, Cityzen Sciences annonce un partenariat avec Asics, ce qui laisse augurer une commercialisation prochaine. Le D-Shirt a également été remanié, avec des capteurs plus précis, comme un GPS plus précis et un accéléromètre neuf axes.

Et maintenant le cuissard connecté Cityzen Sciences

T-shirt connecté Citysen sciences.
T-shirt connecté Citysen sciences.

Le Cityzen Sciences D-Shirt serait évidemment susceptible d’intéresser les cyclistes, toujours en quête de légèreté et d’analyse précise des performances. Il aurait néanmoins gagné en attractivité avec une fermeture éclair intégrale qui faciliterait la ventilation. En transposant la technologie de D-Shirt à un cuissard à bretelles, cet écueil disparaît. C’est aussi l’occasion d’intégrer l’accéléromètre sur la cuisse, permettant ainsi de relever la cadence de pédalage, mais aussi le temps passé en danseuse.

Pour l’instant, Cityzen Sciences n’a pas transmis de date de commercialisation pour son cuissard connecté, encore à l’état de prototype. La société étudie actuellement les opportunités pour une levée de fonds de 100 millions d’euros.


Plus d’infos chez Cityzen Sciences.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.