Disque de frein Darkpads : une solution aboutie en test

0
Disque de frein Darkpads : efficacité et technicité !
Disque de frein Darkpads : efficacité et technicité !

Un disque de frein Darkpads c’est une option intéressante quand vient le moment de changer ses disques de frein ou d’équiper une seconde paire de roues. On teste la version Centerlock pour vous.

Darkpads c’est le département freinage de Makadamm. Le test des patins de frein nous a donné entière satisfaction (et nous utilisons toujours ce produit sur le vélo), le passage au freinage disques va nous permettre de tester la marque dans cette technologie.
Fabrice nous a donc envoyé un ensemble disques et plaquettes pour une compatibilité Shimano R8000. Que ce soit le disque ou les plaquettes, c’est parfaitement présenté. Le disque Rotor 3d conserve le principe Izone contact qui permet de dissiper la chaleur. Les lamelles d’aération du disque vont permettent une meilleure et une plus grande dissipation de la chaleur. Avec ce principe on va éviter le ‘’fading’’, c’est-à-dire la surchauffe du liquide de refroidissement. Le disque central de fixation est en aluminium 7075. Cela permet de réduire le poids mais surtout de conserver une excellente rigidité au freinage. Les petites vagues sur l’extérieur du disque apportent un refroidissement supplémentaire que l’on perçoit au freinage, nous allons le constater plus tard.

Disques et plaquettes : un développement et une technicité

Les plaquettes Darkpads prennent place sans aucun souci sur nos étriers. Efficaces et durables.
Les plaquettes Darkpads prennent place sans aucun souci sur nos étriers. Efficaces et durables.

Au niveau des plaquettes c’est une version céramique que nous avons eue. Le haut de gamme de chez Darkpads. La composition est spécifique en résine/métal puis céramique permet d’avoir un feeling incroyable. Le montage sur un étrier Shimano R8070 ne pose aucun souci. Le but de cette association de composants est d’obtenir un excellent feeling, de réduire l’échauffement mais surtout d’obtenir une durée de vie plus importante. Il faut également rappeler une chose très importante qui est valable pour toutes les marques. Il faut procéder à un rodage du disque de frein Darkapds mais également des plaquettes. Sans cela, le freinage peut être médiocre. Dans le jargon on parle de ‘’glaçage’’ des plaquettes et du disque.
Si on parle de poids nous avons constaté 116 grammes pour le disque en 160mm et 15 grammes pour une plaquette. Le disque est fourni avec un écrou de serrage.

Vous pouvez retrouver le dossier pour changer vos plaquettes ici

Disque de frein Darkpads : un montage et un rodage pour constater l’efficacité

Le disque de frein Darkpads se monte strictement comme une version d'origine. C'est Parfait !
Le disque de frein Darkpads se monte strictement comme une version d’origine. C’est Parfait !

Le montage du disque de frein Darkpads ne pose aucun souci. Il se positionne comme un modèle d’une grande marque. Dans notre cas aucun réglage de l’étrier n’a été nécessaire. On constate aussi immédiatement que la course du levier est moins importante. Ce qui laisse indiquer que le disque est légèrement plus épais qu’une version de la marque (Shimano) en place et qui n’a que 500 à 800 kms. On va observer la phase de rodage des plaquettes et du disque. Ensuite on va pouvoir commencer à rentrer dans le vif du sujet. Notre région, le Beaujolais, permet d’avoir des descentes où l’on prend rapidement de la vitesse. Dans certains cas nos disques d’origine frottaient en bas de la descente. Ce phénomène dure environ 400m puis s’estompe. Sur la même descente en arrivant au croisement de la route, aucun bruit ni frottement. Le mordant est assez doux dans le premier tiers de l’engagement du levier, mais quand on insiste la puissance et le mordant arrivent de manière très directe.

Un freinage progressif qui devient (très) puissant si besoin

On va donc poursuivre nos sorties avec des descentes assez rapides (mais pas de grands cols pour le moment), la vitesse peut facilement dépasser les 65km/h. Le freinage reste constant même en enchainant les arrêts. Le disque ne se déforme pas assez pour venir frotter sur les plaquettes, et ça c’est agréable quand votre collègue de sortie, lui, a ce phénomène. Cela s’explique par le refroidissement optimisé du disque mais aussi la rigidité du disque. Les plaquettes également offrent une excellente efficacité et des arrêts rapides. De la sorte il est inutile de passer son temps les mains sur les freins, d’ailleurs c’est fortement déconseillé. Le freinage peut être progressif dans sa première phase puis on ajuste le dosage en fonction du rapprochement du virage.

On a constaté l’absence de bruit également dans les ascensions. Cela arrive que certains disques, trop tendres, viennent en contact lorsque l’on sollicite fortement le vélo en danseuse. Avec le disque de frein Darkpads ce n’est pas le cas, enfin pas avec nous. Le freinage sous pluie apporte également un constat. C’est toujours puissant et quasi immédiat. Il faut le savoir car l’adhérence, elle, l’est beaucoup moins. Le temps n’a pas été très clément jusqu’à peu, comme pour beaucoup, on a donc eu le loisir de faire quelques trajets (vélotaf) et sorties en rencontrant des bonnes averses. La seule chose que nous avons constaté c’est un bruit au début du freinage, puis plus rien. C’est sans doute l’humidité de la route qui provoque ce phénomène.

Une usure vraiment convenable.

L’usure du disque de frein Darkpads et des plaquettes est vraiment correct. Après 1500 kms c’est à environ moins 1/3 d’usure pour les plaquettes. Le disque, lui est comme neuf. Le nettoyage avec un produit spécifique est fait une fois par semaine ou au retour d’une sortie sous la pluie. En effet il faut éviter que des éléments nocifs (poussières, sable ou silex) ne viennent se loger dans l’étrier, sur le disque ou les plaquettes. Ce principe de nettoyage est aussi valable pour un système à patins.

Nous poursuivons le roulage pour connaitre la durée de vie de ce système de freinage. Merci à Fabrice de chez Darkpads/Makadamm pour nous avoir fait parvenir ce combo disque de frein Darkpads et plaquettes céramiques. A ce stade du test nous validons complètement la compatibilité sur un système de freinage Shimano R8000 à disques.

Vous pouvez retrouver les plaquettes, disques et patins de frein Darkpads chez Materiel-velo.com.

Spécialiste du matériel vélo, technicien pointu, testeur exigeant et rédacteur principal de Velotech.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.