Groupe Sram eTap Red : 2 ans et 15000 kms de test

0
La transmission Sram Red eTap est la seule à être sans fil. Une révolution !
La transmission Sram Red eTap est la seule à être sans fil. Une révolution !

Le groupe Sram eTap Red est le premier et le seul à posséder une connexion sans fil pour la commande des dérailleurs. Avec deux ans d’utilisation et 15000 kms nous pouvons établir un verdict sur ce groupe vélo haut de gamme.

Dès sa sortie le groupe vélo route Sram Red eTap a connu un succès important. Il méritait donc un test sur une grande durée pour connaitre la fiabilité et la tenue dans le temps des composants. Il était aussi important de savoir si l’autonomie des batteries seraient conformes aux dires du constructeur qui annonçait environ 1000 kms. La compatibilité avec les compteurs qui peuvent détecter votre groupe et vous indiquer les vitesses engagées et le niveau de batterie également.

Le montage du groupe Sram eTap

Les leviers sont ergonomiques et légers.
Les leviers sont ergonomiques et légers.

C’est véritablement le gros point fort de ce groupe. En effet nul faisceau pour la transmission puisque le protocole AIREA se charge de tout. L’appairage se fait en mois d’une minute. Il y a cependant quelques précautions à prendre lors du montage. Au niveau du dérailleur avant, il faut bien utiliser la cale de calage qui vient se positionner entre le cadre et le dérailleur. La force est tellement importante que le dérailleur vient s’appuyer sur cette cale (qui ne doit pas bouger) qui est en contact avec la cadre. Cela n’abîme en rien votre cadre bien au contraire. De plus l’indexation reste toujours parfaite.

Puissant et précis le dérailleur avant est redoutable d'efficacité.
Puissant et précis le dérailleur avant est redoutable d’efficacité.

Le dérailleur avant se règle avec le même principe qu’une version mécanique et la technologie Yaw. Il faut aligner les trois repères du dérailleur en position haute (grand plateau). Une fois cela fait vous pouvez redescendre sur le petit plateau en desserrant la vis de buté. Pour le dérailleur arrière c’est le même principe que pour une version mécanique avec la butée haute et basse. Vous devez respecter l’écart entre le galet et le pignon de la cassette. Enfin, et si besoin, vous pouvez utiliser le micro-réglage pour ajuster l’indexation. Il faut simplement appuyer environ 3 secondes sur le bouton interne droit ou gauche de la palette suivant que la chaine a besoin de monter ou descendre (indiquer si la LED clignote ou est fixe).

L’appairage : en 1 minute c’est dans la poche !

Un fois l'appairage terminé on peut affiner le réglage avec la palette de commande.
Un fois l’appairage terminé on peut affiner le réglage avec la palette de commande.

Vient ensuite le moment de l’appairage des leviers et des dérailleurs. Pour cela rien de plus simple. Il suffit de commencer par le dérailleur arrière et d’appuyer 5 secondes sur le bouton. Faire de même sur le levier gauche, droit et le dérailleur avant. De ce fait vous avez formé une boucle, vous pouvez attendre 15 à 20 secondes que l’appairage se finalise. Vous pouvez ensuite tester votre indexation avant et arrière.
La durée de vie et de charge des batteries est d’environ 900 kms. C’est variable suivant le nombre de changement de vitesse que vous effectuez. Le dérailleur arrière se décharge plus vite que l’avant. Les batteries sont interchangeables donc pas de souci. La recharge se fait en 45 mins environ via le chargeur (secteur ou USB). Il faut être méticuleux lors de la remise en place de la batterie. Il y a un sens et il est parfaitement inutile de forcer. Avec près de deux ans d’utilisation la capacité de charge est restée identique, le kilométrage toujours dans la même mesure.

Avec certains compteurs il est possible de visualiser le rapport engagé, le nombre de changement de vitesse et le développement le plus utilisé. Par contre nous n’avons pas eu l’opportunité d’avoir un compteur qui propose le niveau de charge de la batterie (Garmin par exemple). Sur le levier il est possible de régler l’engagement. C’est une option très pratique pour les petites mains et pouvoir accéder facilement aux leviers lorsque l’on roule les mains en bas du cintre.

Fiabilité au rendez-vous

Au niveau de la fiabilité il n’y a eu aucune casse ni perturbation à signaler. On a évité au maximum le lavage au jet à haute pression. Lors du chargement dans un véhicule on évitait également de poser une charge lourde sur les dérailleurs et leviers. L’indexation reste toujours précise tant que la chaine est correctement lubrifiée. Lorsque cela n’est plus le cas, on constate une fluidité médiocre tant pour l’arrière que l’avant. C’est le signe d’un nettoyage en règle (voir article ici) et d’une lubrification avec l’un des produits que nous utilisons (Muc Off ou Squirt).

Sram Red eTap HRD

L'ergonomie du levier HRD est parfaite même pour les petites mains.
L’ergonomie du levier HRD est parfaite même pour les petites mains.

Nous avons eu l’opportunité d’utiliser un vélo équipé de la technologie disque de chez Sram, à savoir le HRD. Un test qui a duré plus d’un mois. Le but étant de savoir si cette technologie pouvait tenir dans le temps suite à des sollicitations en descente importantes. Ce qui est remarquable c’est l’ergonomie presque identique des leviers. On remarque simplement une hauteur plus importante mais la finesse reste quasi similaire. L’avantage pour celui qui aime rouler sur le plat est de pouvoir caler parfaitement les mains sur les leviers et de bénéficier d’un support plus important. Au niveau de l’indexation c’est exactement la même fluidité. On ne fait pas de différence entre la version classique et la HRD. Comme pour la version classique il est possible de régler la course du levier par rapport au cintre mais également l’entrée en contact avec les plaquettes.

Le freinage du Sram Red eTap HRD

Le freinage du Sram Red eTap HRD est puissant, endurant et progressif. Le top !
Le freinage du Sram Red eTap HRD est puissant, endurant et progressif. Le top !

C’est un point essentiel sur ce test. La puissance est immédiate et facilement dosable. Il est clair que la distanced’arrêt par rapport à la version mécanique est plus faible. En bas d’une descente très pentue et sur un très gros freinage ça sent même le chaud ! C’est plus le pneumatique qui pose les limites de l’adhérence que la capacité du frein à vous stopper. C’est un élément à prendre en compte pour l’utilisateur qui souhaite passer sur cette technologie qui sera autorisée en compétition pour la saison 2019.
Qui dit frein à disque dit entretien et purge. L’accès à l’orifice est très facile il suffit de retirer le repose-main et vous accédez à l’orifice de purge.

Si on parle poids on est forcément sur une valeur légèrement plus importante qu’une version classique mais cela reste marginale. Ce groupe Sram eTap HRD permet d’effectuer un montage léger avec cette technologie.

C'est ici que se font les réglages et l'entretien du système hydraulique.
C’est ici que se font les réglages et l’entretien du système hydraulique.

Le choix de l’une ou l’autre version va devenir un casse-tête pour l’utilisateur car il n’y a pas de passerelle pour l’utilisation des roues. Il faudra également avoir une base en mécanique et entretien pour le changement des plaquettes. A ce titre il est bon d’utiliser la cale qui se glisse dans l’étrier de frein pour éviter que le piston ne bloque la plaquette lors du transport. En effet il est possible que le levier s’actionne lors des secousses de la route et donc resserre les plaquettes. Il est donc très difficile de remonter sa roue par la suite.

L’heure du bilan pour le Sram Red eTap

Notre bilan est véritablement satisfaisant sur cette utilisation longue durée de la version classique du groupe Sram eTap. La durée de vie des batteries (et des piles dans les leviers) est conforme à l’annonce de la marque. Sur ce point les piles CR 2032 dans les leviers sont toujours d’origine.

 »La fiabilité du groupe est pour nous 100% satisfaisante »

Le dérailleur arrière Sram Red eTap est commun au groupe HRD et classique.
Le dérailleur arrière Sram Red eTap est commun au groupe HRD et classique.

Sur l’ensemble du groupe et avec un entretien régulier la chaine Red peut tenir 4000 kms mais pas plus. En cas de mauvais temps il faut s’attendre à 3000 à 3500 kms. Au-delà c’est la transmission qui s’use (plateaux et cassette). Il y a plusieurs avantages à utiliser ce groupe. Déjà sa simplicité de montage. Pas de câblerie pour la transmission, une installation rapide et une indexation qui reste stable tant que la chaine est lubrifiée. Nous n’avons pas eu à déplorer la moindre interférence sur toute l’utilisation (toutes régions confondues). La fiabilité du groupe est pour nous 100% satisfaisante. De plus nous n’avons pas constaté de jeu dans le dérailleur arrière ni sur l’avant. En fait il n’y a que les pièces d’usures qui méritent un changement (chaine et câblerie).

Ce groupe est notre acquisition personnelle. La société Sram, par le biais de son intervenant, a bien voulu nous prêtez un vélo équipé avec la version HRD pour établir ce comparatif et nous les en remercions. On souhaiterait voir apparaitre une version du Sram Force dans une configuration eTap histoire de venir se positionner au niveau que le groupe Shimano DI2 R8000. A bon entendeur…

Vous pouvez retrouver les groupes électrique Sram eTap chez Materiel-velo.com.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.