Le casque Kask Valegro en test : léger et ventilé pour l’été

0
Le casque Kask Valegro est très léger et ventilé. Parfait pour la période estivale !

Le casque Kask Valegro est annoncé comme la version estivale de la marque italienne. Avec 37 aérations et un poids plume c’est également le choix des coureurs du Team Ineos pour les fortes chaleurs.

Le Kask Valegro au crible !

Le casque Kask Valegro assure une excellente ventilation. Très appréciable en été.
Le casque Kask Valegro assure une excellente ventilation. Très appréciable en été.

Le casque Kask Valegro est un savant mélange entre ventilation et aérodynamisme. Il se montre plus léger et ventilé qu’un Protone mais légèrement moins aérodynamique. C’est un peu dans la logique des choses où lorsque l’on grimpe c’est secondaire. La technologie est forcément présente sur le Valegro avec le concept In Mold qui permet d’afficher un niveau de protection élevé en diminuant le poids. Le système de réglage est performant puisqu’il est possible de positionner le casque en profondeur et largeur avec l’Octo Fit. Pour l’ajustement au niveau de la jugulaire on trouve une sangle en cuir écologique. Elle résiste à la transpiration et peut se laver. C’est quand on regarde l’intérieur du casque que l’on constate l’optimisation pour le poids. Les mousses sont plus fines que sur un Protone et sur le devant de la tête. Sur la balance on a vérifié un poids de 215 grammes sur la balance en taille M. Au niveau des coloris il y a du choix comme toujours chez Kask.

La mousse du casque Kask Valegro est plus fine sur le devant.
La mousse du casque Kask Valegro est plus fine sur le devant.
Le réglage Octo Fit permet un ajustement au millimètre.
Le réglage Octo Fit permet un ajustement au millimètre.

 

 

 

 

 

 

Pour la taille c’est pareil avec trois versions (du 50-56 au 59-62). Une chose importante à signaler. La fabrication est bien en Italie. Ce qui explique une partie du prix (sans doute) mais surtout de la qualité du produit. Vous pouvez également retrouver l’essai du casque Kask Mojito ici

En route avec le Kask Valegro

La différence entre un Kask Protone et un Kask Valegro.
La différence entre un Kask Protone et un Kask Valegro.

L’utilisation du Kask Protone permet de connaitre déjà sa taille. Ici pas de surprise et sa mise en place se fait facilement. Le premier constat concerne le faible poids. Il est presque insensible sur la tête. On prend la route et le second constat va concerner la ventilation. Les 37 ouvertures rafraichissent parfaitement la tête et même un peu trop si la température affiche en dessous de 10 degrés. L’utilisation d’une casquette ou d’un dessous de casque sera approprié. Un couvre-casque fera également l’affaire. Il faut attendre que le temps devienne plus clément (et chaud) pour apprécier l’excellente ventilation du Kask Valegro. Dès que la route s’élève on sent que la surchauffe n’est pas près d’arriver. Contrairement à ce que l’on constate très vite sur un casque très aéro. On arrive à positionner les lunettes dans les aérations même s’il n’y a pas d’emplacement spécifique.

Dans le même esprit les branches des lunettes ne viennent pas en butées sur le casque (ajustement Octo Fit). Sur le plat la tête reste au frais et même le vent ne vient pas perturber la position du casque. On peut rouler longtemps et confortablement tant que la température n’est pas trop basse.

Un confort quotidien

La montagne permet d'apprécier l'excellente ventilation du Kask Valegro.
La montagne permet d’apprécier l’excellente ventilation du Kask Valegro.

Sur une utilisation de plusieurs semaines le confort est resté identique, le système d’ajustement reste performant (et réglable à une main). Dans notre cas nous n’avons pas eu de gène sur l’avant de la tête mais le retour de quelques utilisateurs en font la remarque. Il y a deux choses à cela. La forme de la tête et la moindre épaisseur des mousses peuvent l’expliquer. Cela s’est vérifié avec une personne proche que nous connaissons avec un tour de tête identique qui nous en a fait la remarque. De notre côté il n’en est rien. Un essai s’imposera donc avant l’achat. Dans l’optique d’une utilisation annuelle il est conseillé d’opter pour une casquette, un dessous de casque ou un couvre-casque pour la période hivernale.

A l’entretien au retour de l’entrainement un passage sous l’eau froide permet de nettoyer le casque et les mousses (qui sont lavables en machine ou interchangeables). Au niveau du tarif le Kask Valegro s’affiche à 199.95 euros. Pour un produit haut de gamme et made in Italie c’est une somme mais la protection et le confort méritent de le faire.

Un mot sur les lunettes Koo Open

Avec l'ensemble lunettes Koo c'est vraiment séduisant.
Avec l’ensemble lunettes Koo c’est vraiment séduisant.

En parallèle nous avions les lunettes Koo Open. C’est la déclinaison ‘’lunettes’’ de la gamme Kask. Il y a de la technicité et de la subtilité dans la conception. Dans ce registre le système des branches qui se replient est génial. Peu d’encombrement, un ajustement parfait. Sur le visage c’est très confortable et la forme du verre offre un très grand champ de vision. La protection est excellente, les branches ne viennent pas buter sur le maintien occipital du casque Kask (le Valegro en l’occurrence mais c’est aussi valable sur un Protone et un Mojito).

Esthétique et facilement ajustable on retrouve un système astucieux pour les branches.
Esthétique et facilement ajustable on retrouve un système astucieux pour les branches.

Le vent ne s’engouffre pas sous le verre et lorsque la visibilité devient moins importante (en fin d’après-midi par exemple) cela ne pose aucun souci. Dans le coffret vous avez un écran de rechange et vous avez la possibilité d’assortir vos lunettes à l’un des coloris des casques Kask. Une version Koo Open s’échange contre 179 euros.

 

Vous pouvez retrouver les casques vélo route Kask chez Materiel-velo.com.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.