Poser un ruban de cintre comme un expert : technique et astuces

0
Avec un peu d'expérience et de pratique vous arriverez facilement à réaliser cette opération.
Avec un peu d'expérience et de pratique vous arriverez facilement à réaliser cette opération.

Avoir un vélo propre et toujours en bonne état est agréable. Poser un ruban de cintre demande une certaine technique et un coup de main. Avec une bonne méthode. C’est le cas du ruban de cintre ou ‘’guidoline’’ du nom de la marque éponyme.

Un ruban de cintre ou guidoline assure une prise en main en toutes circonstances.
Un ruban de cintre ou guidoline assure une prise en main en toutes circonstances.

Voici maintenant en quelques étapes comment procéder pour poser convenablement cet accessoire qui vient généralement s’harmoniser avec les coloris de votre vélo. Le choix de la matière de ce ruban de cintre est aussi important que sa pose. De nos jours on retrouve des revêtements qui offrent du confort et du grip pour éviter que vos mains ne glissent. C’est d’autant plus important lorsque la pluie s’invite ou que la sudation est importante.
Voici maintenant les étapes d’une pose réussie.

Etape 1 : bien commencer la pose du ruban de cintre

Le départ de la pose du ruban de cintre est très important. Cela conditionne la suite de la pose.
Le départ de la pose du ruban de cintre est très important. Cela conditionne la suite de la pose.

Votre cintre est propre et vos leviers également bien réglés à la bonne hauteur. Il faut commencer par le bas en laissant dépasser environ 1cm de surplus sur l’extérieur. Cela facilitera la mise en place des bouchons pour la finition. Le début de la pose du ruban de cintre réclame une attention particulière. Il conditionne également la suite  de la mise en place et l’homogénéisation de la finition.

Tendre légèrement le ruban pour une pose homogène.
Tendre légèrement le ruban pour une pose homogène.

On enroule donc le ruban de cintre de l’extérieur vers l’intérieur en tirant modérément dessus pour le tendre. Il convient de superposer uniquement 2 à 3mm seulement sur le bord du ruban. Procéder ainsi jusqu’à environ 3 ou 4cm du bord du levier qui va constituer un passage délicat.

Etape 2 : le passage et croisement au niveau du levier

Le début du croisement est délicat.
Le début du croisement est délicat.
La continuité du croisement permet de couvrir la cocotte du levier.
La continuité du croisement permet de couvrir la cocotte du levier.

Le passage du ruban de cintre au niveau des leviers est aussi un moment délicat. Ici vous avez donc deux possibilités. Soit utiliser le petit morceau qui se trouve dans la boite et qui est prévu à cet effet. La seconde option consiste à former un croisement (ou un 8) pour poser de manière correcte la guidoline sur cette partie délicate.

Voici la fin du croisement. Le ruban doit couvrir toute la partie du cintre.
Voici la fin du croisement. Le ruban doit couvrir toute la partie du cintre.
Une fois le passage effectué vous repartez pour finir la pose .
Une fois le passage effectué vous repartez pour finir la pose .

Voici les étapes en quatre photos de cette manipulation complexe.

Une fois ce passage effectué vous repartez comme pour la partie basse en enroulant le ruban de cintre de l’extérieur vers l’intérieur. Il faut toujours laisser 2 à 3mm de superposition et ne surtout pas venir  à fleur ou bord à bord.

Etape 3 : la finition

La coupe pour une finition parfaite est aussi importante que la pose pour ne pas gâcher le travail effectué.
La coupe pour une finition parfaite est aussi importante que la pose pour ne pas gâcher le travail effectué.

La finition est aussi un moment délicat pour ne pas gâcher tout le travail effectuée. Aussi, lorsque vous arrivez au dernier tour de ruban vous allez couper la fin en biais pour former une pointe.

Du ruban collant pour fixer correctement le ruban de cintre vient donc finaliser la pose.
Du ruban collant pour fixer correctement le ruban de cintre vient donc finaliser la pose.

De la sorte vous allez former une finesse pour la fin de la pose qui ne va nécessiter qu’un seul tour de ruban collant pour fixer le tout. Également pour ceux qui souhaite se démarque ou apporter une touche de couleur à votre vélo c’est le moment d’harmoniser vos coloris. Enfin n’oubliez pas de poser les bouchons, le léger surplus de ruban que vous aurez laissé au départ va servir à bloquer le bouchon dans le cintre.

Ultime étape : la mise en place du bouchon sur la partie basse du cintre.
Ultime étape : la mise en place du bouchon sur la partie basse du cintre.

Voici aussi un conseil pour les novices. Si vous êtes débutant dans la pratique et pour vous éviter de gaspiller du ruban de cintre inutilement, vous pouvez vous entrainer à le poser sans retirer la protection autocollante. De cette façon vous pouvez vous reprendre sans endommager votre guidoline.
Aussi, il est plus que recommandé d’avoir une surface propre et dégraissé pour un collage parfait. Au besoin, vous pouvez nettoyer avec un dégraissant (comme pour la chaine de vélo) pour un résultat parfait.

Enfin un ultime conseil pour les pratiquants du cyclo-cross ou d’épreuves difficiles comme le Paris-Roubaix. Vous pouvez superposer deux couches de ruban fin ou moyennement épais pour une meilleure filtration des chocs et des vibrations. Une fois maitrisée la pose de la guidoline, vous pouvez laisser libre choix à votre imagination pour personnaliser votre vélo. Un coloris différent pour chaque coté du cintre ou demi partie (bas et haut). Nous vous laissons nous envoyer vos réalisations si vous le souhaitez.

Pour retrouver les rubans de cintre disponibles chez nos partenaires, cliquez sur votre marchand préféré !
PARTAGER
Sylvain Moros

Spécialiste du matériel vélo, technicien pointu, testeur exigeant et rédacteur principal de Velotech.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here