Velotech Matériels Test du vélo Pinarello Prince : de l’ADN performante !

Test du vélo Pinarello Prince : de l’ADN performante !

0
Le Pinarello Prince est polyvalent et performant. ©Elsa H
Le Pinarello Prince est polyvalent et performant. ©Elsa H

Le vélo Pinarello Prince est le cœur de gamme de la marque italienne de Trévise. Il dispose d’une fibre noble, d’une ressemblance marquée avec son grand frère le F12 et surtout de la dernière génération de freinage Direct Mount pour la version à patins.

Pinarello Prince : dans l’univers d’une marque emblématique

Les lignes du Pinarello Prince sont dans l'esprit du F12. ©Antoine C
Les lignes du Pinarello Prince sont dans l’esprit du F12.©Antoine C

Le Pinarello Prince se taille une part non négligeable dans le catalogue de la marque italienne. Il faut déjà savoir que Pinarello est l’une des seules marques à proposer pour un même modèle une version patins et disques. Pour les tailles c’est 9 géométries qui sont disponibles au catalogue. Il y en aura donc pour tout le monde. Le Pinarello Prince utilise une fibre Torayca T700. C’est une fibre qui offre un ratio poids/rigidité intéressant. Ensuite c’est au niveau des ingénieurs que cela se passe. Et le vélo chez Pinarello on connait !

 

Des périphériques Most

Le freinage Direct Mount est puissant et doux.
Le freinage Direct Mount est puissant et doux.

Ce sont donc des éléments validés sur le grand frère, le Pinarello F12, qui sont présent sur ce modèle. On commence par une douille de direction en 1’’1/2 en haut et en bas. On gagne en stabilité et en rigidité latérale. Au niveau du pilotage, sur une descente rapide c’est indéniablement perceptible. Un pro pourra faire la différence avec des trajectoires tendues, un novice va prendre de l’assurance sans aucun problème. Ensuite c’est au niveau du freinage que la différence est présente sur la gamme 2021. On passe sur une technologie Direct Mount pour la version patins. Cela donne plus de puissance pour une même force sur le levier. Sur le sec on est très proche, pour ne pas dire à l’identique, que sur une version disques.

Le test du Pinarello F12 ici

Des lignes fluides

En kit le Pinarello Prince se présente comme ça ! ©Antoine C
En kit le Pinarello Prince se présente comme ça ! ©Antoine C

Le Pinarello Prince s’offre des lignes très fluides. C’est un savant mélange d’aérodynamisme, de modernisme et de classicisme. L’asymétrie est toujours présente pour canaliser et répartir la puissance du coup de pédale. Cela consiste à mettre l’accent sur la partie droite du vélo au niveau de la boite de pédalier, des bases et des haubans. Comme la transmission est de ce côté du vélo, les contraintes ne sont pas les mêmes. Et quand on roule le rendement est uniforme. Le Prince reçoit aussi la technologie TiCR. C’est tout simplement une intégration quasi complète du système de freinage. C’est lié également au cintre et potence spécifique Jaguar/Tiger.

En effet il est possible de faire passer en interne du cintre puis de la potence la câblerie (et le faisceau électrique si vous êtes en DI2) puis de l’acheminer directement dans la douille de direction. La seule gaine visible sera celle du frein avant ! C’est identique pour une version à disques. D’ailleurs sur cette version il faut se pencher sur les roues pour se rendre compte de la présence des disques.

Pinarello Prince : dans la tradition italienne

Le Pinarello Prince reste dans ce qui a fait ses preuves au niveau de la boite de pédalier. Le filetage italien. Pour la marque, il n’y a actuellement pas mieux au niveau de la fiabilité. Et c’est aussi à cela que l’on reconnait un vrai Pinarello ! Pour vos sorties d’entrainement ou en compétition vous avez la possibilité de monter des pneumatiques jusqu’au format de 28mm. Cela sera suffisant pour avoir du confort et du rendement. Le Prince s’adresse à tous les cyclistes. L’amoureux de la marque, le passionné, le cycliste au budget raisonnable pour qui le F12 est pour le moment non accessible (mais ça le deviendra) ou encore celui qui veut trouver le juste milieu entre performance, technicité et budget. Pour le poids vérifié on est à 7.7kg sur une version en transmission mécanique R8000 et des roues Fulcrum Wind 40 en carbone.

Le Pinarello en action

Le poste de pilotage Most offre une excellente ergonomie.
Le poste de pilotage Most offre une excellente ergonomie.

On connait la marque italienne avec des essais sur la gamme F10 et F12 mais aussi le Paris. Nous avons opté pour une version patins. Trouver sa position également n’est pas un souci, la géométrie est vraiment bien étudiée. Vous pouvez avoir une position très sportive (et aérodynamique) avec la potence au plus bas ou empiler deux bagues de réhausse pour avoir du confort. Dans tous les cas le vélo reste esthétique. Les périphériques comme le cintre et la potence Most offrent une excellente ergonomie. Et comme c’est l’ensemble qui permet de conserver la technologie TiCR on ne va rien changer. Dès les premiers tours de roue on retrouve la stabilité et l’efficacité que procure un Pinarello. C’est comme si on avait laissé notre vélo hier. C’est fluide, dynamique et vous ne perdez rien en énergie au niveau du coup de pédale.

Le test du Pinarello Paris ici

Sur le plat vous pouvez conserver une vitesse sans aucun problème. Assis, le vélo répond parfaitement et travaille en ligne. Dans une relance (ou un démarrage) en danseuse c’est la stabilité de l’avant qui est frappante. Comme c’est plus gros au niveau du diamètre de douille c’est plus stable. Vous pouvez donc lancer le vélo sans aucun problème puis continuer sur la vitesse acquise. Au freinage c’est aussi très stable. Rien ne bouge ! Le Direct Mount c’est puissant, précis et facilement dosable.

La montagne : un domaine maîtrisé

La fibre T700 est à la fois légère et rigide. Une excellente base !
La fibre T700 est à la fois légère et rigide. Une excellente base !

Vous pouvez affronter la montagne et les ascensions sans problème. Avec un poids de 7.7kg sur la balance, en dynamique il en fait moins. Les relances sont toniques, garder une allure avec une bonne cadence de pédalage ne pose aucun souci. Pour cela le 52/36 ou un 50/34 sera parfait. Le 53/39 sera réservé à la compétition. La cassette la plus polyvalente se situera entre une 11/28 ou une 11/30 suivant vos parcours. On pourra augmenter le potentiel de grimpeur du Pinarello Prince avec des roues plus basses et plus légères. En revanche dès que le terrain devient plus rapide et plat cela s’inverse. C’est donc un choix à faire en fonction de votre potentiel, du dénivelé et du type de sorties (courses, cyclosportives ou entrainement) que vous allez faire.

Si vous souhaitez passer en force pas de souci le Prince va suivre sans problème. Vous, sans doute un moment puis vous allez revenir à plus de modération dans le braquet. Ce n’est pas non plus anodin si on retrouve le Pinarello Prince dans le peloton amateur dans les équipes amateur de haut niveau. Quand on veut de la performance, du rendement et de la rigidité le choix se fait assez vite. Le haut niveau amateur n’est pas l’égal du professionnel mais les puissances développées par les cyclistes sont déjà très importantes. Il faut donc le matériel et l’équipement en face et surtout qu’il fasse la saison complète. Dans ce sens voici le retour de coureurs qui utilisent ce vélo en 2021 au sein de la DN2 du VC Corbas.

Les avis sur le Pinarello Prince

Antoine

Le Pinarello Prince est un vélo qui attire l’œil d’un point de vue esthétique et qui possède de multiples caractéristiques sportives. Tout d’abord sa couleur noire matte fait de lui une machine discrète mais classe. Sa géométrie, propre à la marque, nous donne vraiment un vélo haute gamme. Les caractéristiques sportives viennent confirmer que le Pinarello Prince fait partie des vélos haut de gamme du marché. Pour moi, son point fort est son dynamisme.

Le haut niveau amateur attend le Pinarello !© Antoine C
Le haut niveau amateur attend le Pinarello !© Antoine C

A la fois réactif en sortie de virage, en haut d’une bosse ou d’un changement de rythme en col, le Pinarello Prince répond présent. Cela peut même être impressionnant au début. De plus, je me sens super bien posé sur la machine. En effet, malgré sa rigidité, la position reste confortable et agréable au bout de plusieurs heures. Ce vélo rassemble toutes les caractéristiques que l’on peut attendre d’un vélo de compétition. Malgré un poids très légèrement supérieur à un vélo typé « montagne », il est agréable de monter des bosses ou des cols avec le Pinarello Prince. Et sur le plat, lorsqu’il faut « lâcher les watts », c’est un régal. Ce vélo ne néglige aucune caractéristique pour la compétition !

Florent

Le Pinarello prince est un cadre pour les coursiers, sa géométrie facilite une positon efficace et confortable .Dès les premiers tours de roues la rigidité du cadre se fait sentir , c’est un régal dans les relances Lorsque qu’on roule on sent que le vélo a du répondant et c’est vraiment très agréable. Tout en étant rigide le vélo reste confortable, et facile à piloter dans les descentes. Côté esthétique, on appréciera sa sobriété et sa finition très haut de gamme. J’ai apprécié l’esthétique et le confort de la potence et du cintre; pour ma part c’est la première fois que je garde les périphériques de marque identique au cadre.

Elsa, cycliste Elite dans DN Rhône Alpes

Le Prince est capable de vous accompagner partout. ©Elsa H
Le Prince est capable de vous accompagner partout. ©Elsa H

Le Pinarello est un vélo très polyvalent à la fois à l’aise sur le plat de part son profil plutôt aéro et dans les ascensions. Assez réactif, accompagné d’une bonne paire de roues, il permet de répondre aux attaques de vos compagnons de route ou adversaires en compétition. Esthétiquement on apprécie son cadre légèrement profilé et son design sobre et élégant. Sa géométrie est plutôt confortable tout en restant agressive et vous permet d’enchaîner les kilomètres. Dans un budget raisonnable vous accédez à un vélo très compétitif et passe partout.

Vous pouvez retrouver les vélos route Pinarello chez Materiel-velo.com.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.