Vélo route Focus Izalco Max Disc Red : exceptionnel d’efficacité

0
La ligne du Focus Izalco Max Disc Red est classique.
La ligne du Focus Izalco Max Disc Red est classique.

Focus nous présentait sa gamme 2017 dans la magnifique station de ski de Morzine en haute Savoie et c’est avec un réel plaisir que nous avons pu tester une des nouveautés de la marque allemande avec le Focus Izalco Max Disc Red.

L’architecture et la géométrie sont identiques à la version classique, seul l’arrivée des freins à disques Sram ont nécessités quelques travaux. C’est au niveau de la fourche et des bases arrières que ce travail a eu lieu pour optimiser l’implantation des étriers. Il faut noter que la force de freinage est considérablement augmenté et par conséquent, il est obligatoire de renforcer ces parties du cadre. Le poids du vélo complet testé n’affiche pas 7kg !

Focus Izalco Max Disc Red : la compétition comme ADN

La mise aux cotes ne pose aucun souci puisque les géométries employées par Focus sont assez classiques et communes. Ici c’est la découverte du groupe Sram Red Disc qui nous amène des curiosités ainsi que le comportement global du Focus Izalco Max Disc Red.

Le Focus Izalco Max Disc Red est capable de s'adapter à votre style et pratique.
Le Focus Izalco Max Disc Red est capable de s’adapter à votre style et pratique.

On peut déjà annoncer que le choix des composants est parfaitement adapté, de la pratique cyclosportive à la compétition. Ergonomie du cintre, choix de la selle et des pneumatiques, rien n’est pris en défaut. Le groupe Sram Red Disc présente une ergonomie proche de la version à câbles. C’est au niveau de la partie haute du levier où se loge le mécanisme hydraulique que cela remonte légèrement plus. La finesse des leviers est toujours présente et l’indexation aussi précise.

On est parti pour une ascension de 14kilomètres avec des pentes de 5 à 6% et quelques portions à plus de 10%. Autant dire que la version 52/36 avec une roue libre de 11/25 est adéquate pour un cycliste entrainé. Prévoir une version 11/28(comme pour notre essai) si l’allure est plus modérée ou le terrain montagneux. On peut escalader de manière tonique, façon grimpeur en adoptant une vélocité et des relances propre à ce style. Le Focus Izalco Max Disc Red répond présent. Les accélérations sont franches et toniques et ne demandent pas une puissance démesurée pour accélérer. Tant que l’on met un certain dynamisme dans l’allure, les sensations sont bien présentes. On en vient même à oublier que nous somme en présence d’un vélo à freins à disque. Aucun bruit de frottement de disque ne vient nous indiquer leur présence. Les passages de vitesses sont précis, tant à la montée qu’à la descente. Les pneumatiques de 25mm de section offrent un rendement optimal et sportif. On décide volontairement de se mettre à un rythme de croisière moins élevé et le Focus Izalco Max Disc Red devient doux comme un agneau.

Un grimpeur fantastique

La boite de pédalier maitrise parfaitement la tonicité du coup de pédale.
La boite de pédalier maitrise parfaitement la tonicité du coup de pédale.

On monte assis de manière véloce, environ 70tr/min. L’envie de rester constamment dans cette posture est réellement bien présente. Dès que l’on veut passer à la vitesse supérieure, une impulsion brève et rapide sur le levier permet de faire augmenter la vitesse de manière franche.Volontairement on a essayé l’emploi d’un gros braquet pour faire accélérer le Focus Izalco Max Disc Red. Il faut beaucoup de puissance, pour un résultat somme toute peu performant. La meilleure utilisation sera donc de manière véloce et /ou tonique. Le sommet se profile et on jette nos dernières forces, gros plateau, pour finir cette montée. En pleine effort, rien ne bouge, la rigidité entre la partie avant et arrière est parfaitement dosée. La boite de pédalier travaille de manière harmonieuse. Cette ensemble ne donne pas cette désagréable sensation de flottement ou de trop grande rigidité d’une partie précise du châssis.

Un freinage puissant et efficace

La descente arrive et le verdict va tomber sur l’utilisation du frein à disque en haute montagne. Nous abordons cette partie sans aucun apriori, c’est la qualité du freinage et sa puissance qui va nous intéresser. Le premier virage est abordé à environ 65km/h. Par rapport à nos habitudes et en conservant de la prudence, on est arrivé à freiner plus tard avec un dosage plus fin. La puissance est bien au rendez vous, on peut même se permettre de freiner en deux temps si la précaution et la prudence ont été de mise. On peut  » reprendre ’’ son freinage en deux temps sans soucis. On va donc enchainer 12kilomètres de virages abordés à plus de 60km/h. Le freinage sera identique entre le premier et le derniers, la puissance toujours présente et aucun bruit n’est apparu. Le cadre garde parfaitement la trajectoire, il pardonne même quelques excès optimistes de trajectoires.

Puissant et silencieux, on est séduit par le freinage Sram.
Puissant et silencieux, on est séduit par le freinage Sram.

On peut revenir dans la courbe en jouant modérément du frein arrière ou avant. Les pneumatiques ont un rôle très important avec cette nouvelle technologie. Ils assurent le grippe et l’adhérence lors des virages et lignes droites mais surtout lors des phases de décélérations. Le travail du pneumatique est bien plus important que sur une version classique et pour avoir essayer une version en section de 23mm, ce n’est pas recommandable. Des vibrations apparaissent à une vitesse proche de 50km/h. La phase de freinage devient aussi très pointilleuse. Focus a donc tout bon en proposant des sections de 25mm au minimum.

Une portion de plat permet de tester la capacité d’accélération du Focus Izalco Max Disc Red et la nervosité répond toujours présente. Le vélo accélère sans temps de réponse jusqu’à votre vitesse maximale. La seule différence vient de la taille des roues ici présentent qui sont de 38mm.

Un résultat performant

La conclusion est simple : on est parfaitement convaincu par le comportement et l’efficacité de ce type de freinage avec un vélo étudié comme le Focus Izalco Max Disc Red. La sécurité est optimale, l’intégration des disques dans notre visuel de cycliste aguerri ne choque absolument pas.Merci à Sram pour la taille réduite des étriers HRD Flatmount qui conserve une efficacité au top avec un disque avant de 160mm et un arrière de 140mm. Le comportement du vélo une pure merveille. A noter aussi le système de blocage spécifique RAT (Rapide Axe Technologie) qui se déverrouille en ¼ de tour pour libérer l’axe de la roue. Le léger surpoids que peut amener cette nouvelle technologie n’est absolument pas perceptible à l’usage. En dynamique et avec le choix des composants adéquats on passe un cap important. Focus travaille spécifiquement chaque taille. Le comportement d’une taille XS est le même qu’une taille XL. Il restera à tester ce vélo avec des roues plus hautes pour remarquer l’incidence que cela peut avoir. Quand au freinage sur jante carbone ou aluminium et savoir qui est le meilleur, la discussion n’a plus lieu d’être.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.