Test de l’éclairage vélo Knog Cobber : puissance et autonomie

0
L'éclairage vélo Knog Cobber est vraiment idéal.
L'éclairage vélo Knog Cobber est vraiment idéal.

La sécurité n’a pas de prix et l’éclairage vélo Knog Cobber est vraiment dans cet optique. Une technologie de pointe avec des LED de dernière génération, une mise en route très simple. L’avantage ? Il se fixe sur toutes les tiges de selle.

Eclairage vélo Knog Cobber

Le Knog Cobber à l'arrière est largement suffisant. On aime les nombreux modes.
Le Knog Cobber à l’arrière est largement suffisant. On aime les nombreux modes.

Il y a eu des progrès très importants dans le domaine de l’éclairage vélo. Prise de conscience, volonté des marques ou mise en avant de la sécurité, toujours est-il que la cohabitation devient de plus en plus difficile. La route se partage dans les deux sens. Ici l’éclairage vélo Knog Cobber s’offre 3 formats. On a décidé de prendre la taille médium. La raison est simple : c’est la plus polyvalente. La technologie est la même sur l’avant et l’arrière avec le principe COB Led. Une grande puissance pour une très faible consommation d’énergie. En pratique c’est une puissance de 320 Lumens maximum pour l’avant et une autonomie de 9h (en mode flash). On peut pousser jusqu’à120 heures en éco flash. Pour l’éclairage arrière c’est 170 Lumens au maximum pour 6.5 heures d’autonomie.  On peut culminer à 120 heures en mode éco flash. Le faisceau peut atteindre 330° pour vous garantir d’être visible même dans les intersections.

Vous pouvez également retrouver notre top 5 de l’éclairage vélo ici

De la puissance et de l’autonomie

L'éclairage vélo Knog Cobber à gauche et la version Knog Plus à droite.
L’éclairage vélo Knog Cobber à gauche et la version Knog Plus à droite.

Dans le coffret vous avez deux profils pour la fixation. L’un pour une tige de selle (ou cintre) rond, l’autre pour une forme profilée. Et au montage c’est zéro problème. Il y a aussi différentes tailles d’élastique pour tout adapter. Vous avez également un cordon de connexion par éclairage. Pour le poids on est à 43 grammes l’éclairage. Ce dernier conserve le dernier mode utilisé. C’est assez pratique vu que l’on tendance à souvent utiliser le même. Ce qui est appréciable également c’est la recharge par USB qui est quand même rapide par rapport à la puissance et l’autonomie (4 heures quand c’est vraiment à plat !).

Visible et sécuritaire à l’arrière

Dès la fin de l’été les jours sont moins long. Le matin même si le soleil pointe son nez on préfère allumer nos éclairages (et surtout l’arrière qui devient un réflexe). Comme on ne veut rien faire comme les autres nous avons utilisé l’application Knog pour un éclairage personnalisé. Puissance moyenne et un balayage de droite à gauche. Donc petit crochet par cette application (Knog Modemaker) qui permet de personnaliser votre éclairage. En plus des 8 modes disponibles vous pouvez ici en obtenir 28 de plus que l’origine.

L'application Knog ModeMaker permet de personnaliser le mode d'éclairage Knog Cobber.
L’application Knog ModeMaker permet de personnaliser le mode d’éclairage Knog Cobber.

Sur la route on ne se pose plus la question de savoir si on nous voit. Même en plein jour et à 50 mètres on voit un collègue qui utilise l’éclairage Knog Cobber avant. Chance ou attention des automobilistes nous n’avons pas été confronté à un passage de près d’une voiture. Sans aucun doute cet appareil éveille la vigilance des usagers. Et en mode ‘’soft’’ il n’est pas agressif mais préventif. Aussi, quand vous roulez en groupe il est largement préférable d’utiliser le mode éco. Car avec 170 Lumens pour l’arrière c’est véritablement gênant pour vos collègues.

L’éclairage vélo Knog Cobber à l’avant

L'éclairage avant vélo Knog Cobber est vraiment puissant. C'est appréciable.
L’éclairage avant vélo Knog Cobber est vraiment puissant. C’est appréciable.

L’éclairage avant délivre 320 Lumens. Autant dire qu’en utilisation urbaine c’est puissant. Et en mode Flash c’est même un peu trop. Il faudra largement préférer un mode médium ou économique. Ce sera le bon niveau pour alerter les usagers que vous arrivez. Ensuite c’est la vigilance et le respect mutuel qui feront le reste. On est aussi d’accord sur le fait que la période hivernale, la faible luminosité et le temps maussade sont propices à utiliser les deux éclairages pour sa sécurité. En aparté il est possible d’utiliser le Knog Cobber avant comme une lumière de secours. Ce n’est pas sa vocation mais il fait le travail. Vous cherchez vos clés dans un endroit sombre, vous faites votre footing tôt ou tard sur une piste cyclable ou fréquentée ? Il fait le jobl.

On sait que la cohabitation devient vraiment difficile sur la route et même en dehors comme en forêt. Si chacun y met du sien cela peut s’améliorer et cela passe aussi par assurer sa propre sécurité en s’équipant convenablement. Se rendre visible est déjà un premier pas pour réduire les risques d’accident.

Le prix du pack (avant et arrière) est de 129.99 euros. La version avant ou arrière est au prix de 69.99 euros.

Merci à la société Knog et notre intervenante Sophie pour la mise à disposition du kit d’éclairage.

Vous pouvez retrouver les éclairages vélo Knog chez Materiel-velo.com.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.